Un site pour l’emploi

Créée en avril 2004, Mawaride.com est une société on-line de recrutement à l’échelon international. Axée au départ sur la région du Moyen-Orient, elle compte désormais s’élargir à d’autres pays arabes ou musulmans. Parmi eux, le Maroc est une première incursion en Afrique du Nord, avec la mise en ligne d’une version française dudit site de recrutement. Un démarrage d’activité a fait l’objet d’une présentation à la presse marocaine, vendredi dernier, à Casablanca.
Une rencontre principalement animée par le Dr Azedine Elmaani, président de Mawaride.com. Marocain d’origine, cet homme d’affaires et diplômé de grandes écoles internationales, a occupé plusieurs fonctions au sein d’entreprises de grande renommée en Europe et aux Etats-Unis avant de fonder sa propre entreprise.
Pour cela, M. Elmaani s’est entouré d’associés et de collaborateurs de cultures et d’expériences diverses. Pour lui, la compétence humaine est primordiale dans le milieu professionnel. «On peut acheter n’importe quelles machines et outils de travail, mais ils ne peuvent être performants que s’ils sont bien manipulés par des humains», dit-il. C’est d’ailleurs par ces termes qu’il a entamé la présentation de «www.mawaride.com».
Concrètement, il s’agit d’un site interactif offrant la possibilité autant aux candidats qu’aux entreprises afin de trouver des opportunités d’emploi et de carrière.
Le site comporte deux sections principales : «Candidat» et «Employeur». Il n’est donc possible de naviguer qu’après avoir cliqué sur l’une des deux. Grâce à un logiciel performant, ce site offre 1.400 fonctionnalités et supporte un nombre infini de langues et de candidatures. Selon ses responsables, près de 120.000 C.V et offres d’emploi originaires d’une vingtaine de pays, sont actuellement disponibles sur Mawaride.com. Les candidats peuvent insérer jusqu’à 5 C.V (selon les postes souhaités ou la langue…) et les gérer comme ils veulent.
Ils peuvent également consulter librement les annonces, puis postuler pour l’emploi qui les intéresse. Sauf qu’un nom d’utilisateur et un mot de passe leur seront demandés. Qu’à cela ne tienne, pour eux l’inscription est gratuite. En revanche, les mêmes prestations sont payantes pour les entreprises.
Celles-ci devront s’acquitter d’une somme forfaitaire de 4.000 DH qui leur permet la consultation de C.V et l’envoi de propositions d’entretien, voire offres d’emploi auxdits candidats et ce de façon illimitée. Mais dans un premier temps et en guise d’offre promotionnelle de démarrage, le service sera gratuit durant les trois premiers mois à compter du 1er mars 2006. Mais plus tard et à n’en pas douter, il ne sera probablement pas excessif pour les entreprises de payer le prix pour décrocher les meilleurs profils. Il y va de leur efficacité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *