Unanimité contre les visées algériennes

Des sections de plusieurs partis politiques nationaux à Boujdour ont réaffirmé leur rejet de la proposition algérienne. Les sections du Front des Forces Démocratiques (FFD), de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), du Rassemblement National des Indépendants (RNI), du Parti de l’Action (PA), du Mouvement Démocratique et Social (MDS), du Parti Socialiste Démocratique (PSD), du Parti de la Justice et du Développement (PJD), du Mouvement Populaire (MP) et du Parti du Centre Social (PCS) ont dénoncé «les visées expansionnistes de l’Algérie qui aspire à avoir un accès sur la mer aux dépens de notre unité territoriale».
Un communiqué publié à l’issue d’une réunion tenue à Boujdour, exprime la mobilisation de ces sections contre «toutes les manoeuvres et visées des ennemis de notre intégrité territoriale».De leur côté, les secrétariats provinciaux des partis du Wifaq de la préfecture de Rabat ont tenu une réunion similaire à l’issue de laquelle ils ont exprimé leur rejet catégorique de la thèse algérienne concernant la question du sahara.
Un communiqué signé des secrétariats provinciaux de l’Union Constitutionnelle (UC), du Mouvement Populaire (MP) et du Parti National Démocrate (PND), relève que la thèse algérienne « a clairement dévoilé les intentions expansionnistes et la rancoeur dissimulée » à l’encontre de l’intégrité territoriale du Maroc, appelant dans ce contexte « le peuple algérien frère à faire face aux manoeuvres visant à déchiqueter l’unité maghrébine ».
Le communiqué appelle le peuple marocain à la mobilisation afin de mettre en échec toutes les manigances qui visent à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc, et annonce un meeting à Rabat en fin de semaine, ouvert à toutes les instances politiques et syndicales nationales ainsi que les organisations de la société civile.
Les membres du bureau exécutif du syndicat libre des musiciens du Maroc (SLMM) ont également publié un communiqué à l’issue de leur réunion tenue à Rabat pour réaffirmer l’attachement de tous les membres du syndicat à l’intégrité territoriale du royaume et aux valeurs suprêmes auxquelles les marocains ne peuvent renoncer, avec à leur tête la marocanité du Sahara.
Les membres du bureau (poètes, écrivains, compositeurs, musiciens et chefs d’orchestre) ont affirmé leur entière disposition à contribuer effectivement par leurs oeuvres à la défense des institutions nationales sacrées comme ce fut le cas durant la lutte contre le colonialisme et lors de la marche verte.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *