Une 12ème victime du tireur embusqué ?

Une équipe d’enquêteurs sur les traces du «sniper» a été envoyée à Ashland en Virginie, où un homme a été grièvement blessé par balle samedi soir sur le parking d’un restaurant. Mais les autorités n’avaient pas encore établi si cette attaque était l’oeuvre du tireur embusqué qui sévit depuis le début du mois dans la région de Washington et n’avait, jusqu’ici, jamais frappé un week-end.
Ashland se situe à 110 kilomètres au sud de Washington et à 55 kilomètres au sud de Fredericksburg, où le « sniper » est soupçonné d’avoir déjà frappé deux fois.
La victime de la fusillade de samedi soir est un homme de 37 ans qui rejoignait son véhicule avec son épouse sur le parking du restaurant Ponderosa quand il a été atteint d’une balle à l’abdomen. L’homme a été transporté à l’hôpital de Richmond où il a subi une intervention chirurgicale de trois heures. Il se trouvait toujours dans un état critique. Le chef de la police d’Ashland, Frederic Pleasants, a précisé que les chirurgiens n’ont pas retiré de balle du corps de la victime. Ses signes vitaux sont stables, mais les blessures sont graves, a-t-il ajouté, en précisant que son état nécessitait une autre intervention.
D’après des témoins qui ont entendu le coup de feu, le tir provenait d’une zone boisée à la lisière du parking, selon le chef de la police d’Ashland. Frederic Pleasants a ajouté qu’aucune balle n’avait été retrouvée et que personne n’avait vu le tireur. L’épouse de la victime a raconté avoir entendu un bruit, mais ne pas s’être rendu compte qu’il s’agissait d’un coup de feu. Elle a ensuite vu son mari faire trois pas avant de s’écrouler. Selon la porte-parole de la police de l’Etat Corinne Geller plusieurs portions de l’autoroute Interstate 95 ont été immédiatement fermées par des barrages policiers.
Une première information faisait état de la présence d’une camionette blanche près du lieu de la fusillade, selon Frederic Pleasants.
Une camionette Econoline qui circulait sur l’autoroute Interstate 95 a été arrêtée peu après la fusillade par des membres du bureau du sheriff, qui ont ensuite laissé repartir le conducteur.
Si cette nouvelle attaque s’avère être la 12e recensée du « sniper », auquel sont attribués neuf meurtres et deux tentatives de meurtre dans la ville de Washington et les Etats voisins du Maryland et de Virginie, ce serait la première fois qu’il agit du week-end et il ne se serait jamais autant éloigné de la capitale américaine. L’intervalle de temps entre deux agressions n’a également jamais été aussi important.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *