Une association contre le cancer

Une association contre le cancer

SAR la Princesse Lalla Salma a donné, mardi 22 novembre, le coup d’envoi aux activités de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer. Son Altesse Royal a présidé ce jour-là une réunion du conseil d’administration de l’Association. L’action de cette nouvelle organisation s’articule autour de quatre axes. Le premier axe concerne le soutien moral et financier des patients souffrant de cancer et de leurs familles. Le deuxième axe porte sur l’information et la prévention. Alors que le troisième a trait au soutien au corps médical, à la recherche clinique et opérationnelle. Le quatrième domaine d’intervention de l’association concerne l’aide et l’assistance à la création de centres d’oncologie et à leur équipement. En outre, l’association vise à travers ses campagnes de communication à changer la perception de la maladie au sein de la société marocaine. Figurent parmi les objectifs de l’association, l’élargissement de l’accès aux traitements du cancer, l’amélioration de la prise en charge des malades et la formation du personnel soignant ainsi que du personnel de soutien psycho-affectif.
Vu l’importance du dépistage précoce de la maladie, l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer prévoit des campagnes de sensibilisation destinées au grand public. Par ailleurs, l’association ambitionne de contribuer à la création d’au moins un centre d’oncologie par région, dans cinq ans, de centres anti-douleur et de soins palliatifs. Le déplacement au centre d’oncologie à Casablanca ou à Rabat occasionne pour les familles notamment défavorisées des frais supplémentaires. C’est pourquoi l’Association Lalla Salma prévoit de créer des espaces d’hébergement temporaire, des maisons de vie, pour accueillir les malades en hospitalisation et leurs familles vivant loin des centres anti-cancéreux. Son Altesse Royale a également procédé, le même jour, à la pose de la première pierre pour la construction du Centre d’évaluation et de traitement de la douleur à l’Institut national d’oncologie (INO) à Rabat. Ce centre, qui sera bâti sur un terrain d’une superficie de 1.000 m2, comprendra une unité d’hospitalisation, une unité technique composée d’une salle d’opération et de stérilisation, une unité de consultations et de gestion administrative, ainsi qu’une salle de séminaires. La réalisation de ce projet nécessitera une enveloppe budgétaire de plus de 9.467.000 dirhams. La durée prévue des travaux de construction est de 12 mois. La création de centre a pour objectif principal d’atténuer la souffrance des malades du cancer. Il assurera également la formation du personnel médical, paramédical et gestionnaire dans le domaine du traitement de la douleur. Cette structure ambitionne aussi de contribuer à la promotion de la recherche clinique dans ce domaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *