Une caravane de sensibilisation aux dangers de la baignade dans les retenues des barrages

Une caravane de sensibilisation aux dangers de la baignade dans les retenues des barrages

L’Agence du bassin hydrographique d’Oum Er Rbia (ABHOER) a lancé récemment une caravane de sensibilisation aux dangers de la baignade dans les lacs et les retenues des barrages dans la région de Béni Mellal-Khénifra. Cette campagne vise la sensibilisation des populations avoisinant les retenues des barrages et des citoyens qui s’y rendent pour se divertir et se distraire, aux risques potentiels de noyades, indique un communiqué de l’ABHOER.

Cette caravane qui s’inscrit dans le cadre des campagnes annuelles de sensibilisation organisées en coordination et en coopération avec les autorités locales et les instances concernées, a sillonné les lieux qui ont enregistré le plus grand nombre de cas de noyade durant ces dernières années, notamment les barrages d’El Massira, Ahmed El Hansali, Bin El Ouidane, Machraa Ben Abbou, Moulay Youssef, Sidi Idriss, Timinutine, El Hassane I et Kasbat Tadl, ainsi que le canal et le bassin Zidania. Cette campagne a été marquée par l’installation d’une tente de sensibilisation dans les lieux susmentionnés, la distribution de dépliants et la mise en place d’affiches et de banderoles, destinées à sensibiliser les habitants aux dangers de la baignade dans les retenues des barrages, outre l’organisation de plusieurs activités relatives à ce sujet au profit des élèves des écoles primaires et des collèges situés à proximité des barrages, souligne l’agence.

Ces lacs donnent l’impression de lieux paisibles et tranquilles, alors qu’ils sont extrêmement dangereux pour la baignade, explique la même source, notant que le risque consiste principalement dans la densité de leurs eaux et de leurs profondeurs qui dépassent parfois les 100 mètres.

De plus, leurs abords ne sont pas aménagés et ne permettent pas un accès facile à l’eau et le fond de ces lacs contient des boues et des obstacles naturels qui réduisent les chances de survie en cas de noyade, ajoute le communiqué.

Cette campagne coïncide avec la période estivale marquée par la hausse des températures et l’affluence massive des citoyens, notamment les enfants, a-t-il conclu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *