Une commission se penchera sur le meurtre de la petite Loubna

La princesse Lalla Meryem, présidente de l’observatoire national des droits de l’enfant, a donné ses instructions pour la constitution d’une commission formée de membres de l’observatoire pour s’enquérir des circonstances de l’assassinat, dans la ville d’Oujda, de la petite Loubna et suivre la situation à tous les niveaux. L’opinion nationale avait été profondément choquée après la découverte du corps de la petite Loubna, une petite fille de neuf ans, qui avait été kidnappée, violentée, violée et tuée, avant que son meurtrier ne tente de dissimuler son corps.
Le corps de la victime avait été découvert par les éléments de la police judiciaire d’Oujda dans un hôtel non classé du centre ville.
Devant le caractère odieux de crime qui a soulevé d’horreur la ville d’Oujda et l’ensemble des citoyens, l’observatoire national des droits de l’enfant a interpellé toutes les parties concernées pour qu’elles veillent à ce que de pareilles tragédies ne puissent se reproduire. Dans un communiqué rendu public, l’observatoire national des droits de l’enfant a présenté ses condoléances à la famille de la victime et dénoncé avec force ce crime. L’observatoire considère que les abus sexuels dont les enfants sont victimes, constituent un des fléaux qui exigent une solution courageuse, responsable et urgente de la part de tous les concernés.
Dans ces circonstances douloureuses, l’observatoire réitère sa détermination à poursuivre son action visant à assurer à l’enfant tous ses droits et à garantir efficacement sa protection conformément aux hautes orientations de SM le Roi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *