Une dynamique de bon voisinage

Depuis la visite de SM le Roi en été 2000, à Nouakchott, les relations entre la Mauritanie et le Maroc n’ont pas cessé de s’améliorer.
En dépit des pressions exercées sur ce pays voisin, par les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc, la Mauritanie est restée liée au royaume. Mieux encore, elle ne cesse de prendre ses distances par rapport aux thèses séparatiste. Joignant l’acte au verbe, elle s’implique de proche en proche dans une dynamique de coopération avec Rabat. Une dynamique qui se confirme aujourd’hui encore.
SM le Roi a reçu, mercredi en fin de matinée au Palais royal de Marrakech, le Premier ministre mauritanien, Cheikh El afia Ould Mohamed Khouna, qui préside la délégation de son pays aux travaux de la deuxième session de la Haute commission mixte maroco-mauritanienne de coopération.
Le Premier ministre mauritanien était accompagné lors de cette audience de Hamma Ould Soueilim, secrétaire d’Etat mauritanien auprès du ministre des Affaires étrangères chargé du Maghreb arabe et Mohamed Fadel Ould Dah, ambassadeur de Mauritanie au Maroc. M. Ould Mohamed Khouna, qui a été reçu, hier matin, à Rabat par Abderr-ahmane Youssoufi, est venu au Maroc en vue de participer aux travaux de la deuxième session de la Haute commission mixte maroco- mauritanienne de coopération.
Le Premier ministre mauritanien est accompagné d’une importante délégation comprenant notamment les ministre des Pêches et de l’Economie maritime, Ahmedou Ould Ahmedou, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, Isselmou Ould Abdel Kader, de l’Education nationale, Aboubekrine Ould Ahmed et du secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé du Maghreb arabe, Hamma Ould Soueilim.
Cheikh El Afia Ould Mohamed Khouna est également accompagné d’une délégation d’opérateurs économiques privés.
A son arrivée, le Premier ministre mauritanien a été accueilli par M. Youssoufi, le ministre de l’Economie, des Finances, de la Privatisation et du Tourisme, Fathallah Oualalou, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Energie et des mines, Mustapha Mansouri, le ministre des Pêches maritimes, Said Chbaâtou, le ministre de l’Education nationale, Abdellah Saaf, et le wali de la région Rabat-Salé Zemmour-Zaer.
Les relations entre le Maroc et la Mauritanie connaissent un net réchauffement depuis l’accession au Trône de SM le Roi Mohammed VI et la visite officielle du Président mauritanien Ould Taya au Maroc en avril 2000.
La dernière réunion de la commission mixte s’était tenue à Nouakchott en juin 2000 et SM le Roi a visité la Mauritanie en septembre 2001.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *