Une femme à la tête du «Lion’s Club» Maroc

Une femme à la tête du «Lion’s Club» Maroc

ALM : Vous avez assisté, du 27 juin au 1er juillet, à Hong Kong à la tête d’une importante délégation à la convention du «Lion’s Club International» tenue à Hong Kong. Quel est l’objectif de ce voyage?
Aïcha Detsouli : j’étais accompagnée par une délégation composée de 45 personnes, dont des sympathisants. Lors de cette convention du «Lion’s Club International», j’étais intronisée gouverneur du «Lion’s Club» pour le district Maroc. Et c’est une première dans notre pays ! Il faut noter que durant la semaine qui a précédé le début de la convention, l’ensemble des gouverneurs ont suivi une formation particulière.

De quoi s’agit-il exactement ?
C’est une formation qui a comme objectif primordial de nous familiariser avec le poste de gouverneur. C’est ainsi que nous avons appris comment administrer les districts, gérer les conflits et les tensions…Nous avons également précisé les axes de la stratégie du nouveau président international du «Lion’s Club». Le programme du président est axé pour cette année (2005-2006) sur la passion de l’excellence et sur le renforcement des actions humanitaires.

Vous avez également défini les cinq domaines-clés de l’action des « Lions ».
Exactement. Il s’agit en fait de l’action sociale, surtout dans la lutte contre la cécité. La devise de notre club renseigne d’ailleurs sur les valeurs que nous continuons toujours à défendre : les « Lions » sont les chevaliers des aveugles contre les ténèbres. Le second domaine est la passion pour l’accroissement de l’effectif. Le président international a souligné l’importance d’avoir des bras de plus. Chaque membre est censé donc amener un nouvel adhérent au «Lion’s Club». C’est en agissant ainsi que nous pourrons davantage rendre service à notre prochain. Pour la passion pour la direction, notre troisième volet, nous œuvrons pour que tous les «Lions» apprennent les modalités d’une direction de qualité. Quant au quatrième domaine, il concerne la promotion de l’image de notre club, et ce à travers la médiatisation de nos activités. Enfin, l’on a la passion pour l’action concrète. Dans ce dernier chapitre, le LCIF, «Lion’s Club International Fondation», compte renforcer ses interventions humanitaires et multiplier ses aides dans le monde entier.

Le lancement de la deuxième campagne contre la cataracte est pour bientôt. Quel est le programme de cette opération ?
Durant la première campagne, nous avons pu sauver de la cécité 24 millions de personnes à travers le monde. Mais il reste encore 37 millions de non-voyants qui attendent leur chance. Au Maroc, la deuxième campagne est prévue pour le mois de novembre prochain. Nous comptons réaliser 800 opérations chirurgicales contre la cataracte principalement dans les régions du sud du pays. Nous allons également procéder à la distribution de fournitures scolaires lors de la prochaine rentrée scolaire en faveur des enfants issus de familles démunies.     

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *