Une femme de coeur à la tête de l’AFEM

C’est une dame au grand cœur qui est désormais à la tête de l’Association des femmes chefs d’entreprises au Maroc (AFEM). Bouthayna Iraqui Houssaïni, affable et accueillante, annonce d’ores et déjà la couleur : «J’ai défini en substance trois axes: consolider les acquis de l’AFEM, dynamiser les régions et établir une charte de conduite».
C’est que cette jeune mère de trois enfants aime travailler dans un cadre aux contours définis.
«Je suis la présidente de toutes les femmes membres de l’AFEM. Pour moi,  la page des élections est tournée depuis ce mercredi 28 juin», lance-t-elle. Et d’ajouter : «Il faut poursuivre nos projets, répondre aux attentes de l’ensemble de ces femmes, aller de l’avant… Après les élections, il faut fédérer les objectifs pour mener à bien la mission de l’AFEM». 
Mme Iraqui Houssaïni est donc la nouvelle interlocutrice des businesswomen après le passage de Saloua Karkri Belkeziz. Au bout de deux mandats de trois ans, celle qui dirigeait une entreprise dans le monde des nouvelles technologies de l’information et de la communication a passé le témoin à une pharmacienne qui a su se frayer un chemin dans le monde des affaires.
À la tête de trois entreprises, la patronne des patronnes a obtenu son Doctorat en pharmacie à Paris XI- Université de Chatenay- Malabry, en 1983. L’AFEM est une boîte qu’elle connaît parfaitement puisqu’elle était la vice-présidente de son conseil d’administration et chargée des relations internationales. Une mission qu’elle a accomplie avec finesse et beaucoup de professionnalisme.
Et c’est bel et bien son intérêt remarquable pour le volet relationnel et sa campagne de communication auprès des sections régionales de cette association qui ont joué en sa faveur face à l’autre candidate également en lice pour ces élections, Khadija Doukkali, présidente de la Fédération des industries de la mer (FIM).
En 1989, à Rabat, Mme Iraqui Houssaïni a créé, «Locamed» une société spécialisée dans la distribution de matériel médical et orthopédique qui emploie actuellement 43 personnes et compte trois points de ventes (Rabat, Casablanca et Marrakech) et «Sogepharm», une société de distribution de médicaments.
Ambitieuse et déterminée, cette lauréate du lycée Descartes, en 1977, a tenu à consolider ses connaissances en matière de gestion d’entreprise. Ainsi au cours de l’année dernière, elle a obtenu un “Executive business training” aux Etats-Unis.
Pour cette nouvelle mission, cette battante, membre du conseil de surveillance de la BCP à Rabat, confirme qu’elle ne ménagera aucun effort et qu’elle militera pour l’intérêt des femmes chefs d’entreprises. De l’énergie, Mme Iraqui Houssaïni en a à revendre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *