Une kermesse pour la réhabilitation des écoles rurales

Une kermesse pour la réhabilitation des écoles rurales

Une kermesse du cœur, un moment de joie et de partage, fera le bonheur des milliers d’enfants nécessiteux. Ils sont une centaine de bénévoles qui ont décidé de passer de la compassion à l’action en tendant la main à la jeunesse issue de milieu précaire. De ce fait, Bénévoles sans frontières Maroc (BSF) convient plus de 3.000 personnes à une journée dominicale festive, le 2 mai à Casablanca.  Sous le signe de la solidarité, cette première manifestation de bénévoles sans frotières sera dédiée au milieu rural. En effet, les organisateurs envisagent de lever des fonds pour mener à bien des projets de réhabilitation des écoles rurales de la région du Moyen Atlas et Benslimane. Sept établissements scolaires ont été identifiés, dans ce sens, à Aïn Leuh et Fedalate. De même, les bénévoles ambitionnent, dans une seconde phase, d’aménager au sein de ces instituts des pavillons didactiques en l’occurrence des bibliothèques et salles multimédias. Pour 2010, les bénévoles sans frontières construiront trois établissements scolaires dans les régions d’Assilah, Taounnate et Taourirt. Fondé en 2008, le réseau des bénévoles sans frontières Maroc compte à son actif plus de 50 actions réalisées. Outre le volet éducatif, le réseau œuvre pour la prise en charge médicale des personnes nécessiteuses, comme il organise des campagnes de sensibilisations et des caravanes médicales au profit de la population rurale. Sur le plan social, les bénévoles sans frontières soutiennent les populations sinistrées et les orphelins sans ressources. Les bénévoles marocains contribuent massivement à la réinsertion socioprofessionnelle des jeunes en difficulté et au développement durable du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *