Une logistique d’enfer

Chaque jour, ce sont quelque 350 personnes qui se déplacent, mangent, se douchent… plus de 100 véhicules et 250 personnes qui partent seules dans le désert… des millions de personnes informées dans le monde. Pour cela, plus de 200 personnes travaillent quotidiennement pendant 10 jours.
Pour la gestion de la compétition, 35 personnes assurent la gestion sportive. Une surveillance est active 24h/24 pendant tout le rallye. Côté sécurité, 20 personnes (médecins, logisticiens…), un hélicoptère, etc., assurent la sécurité des concurrentes. L’organisation fait appel aux dernières technologies en matière de suivi de véhicules par satellite. L’Office national marocain du tourisme apporte ses moyens et son soutien à cette mission.
Pour la mécanique, un véritable atelier est installé tous les jours au bivouac. Structuré autour de moyens techniques importants et de 18 mécaniciens, il assure quotidiennement l’entretien et la réparation de 80 véhicules dans son parc.
Le Rallye Aïcha des Gazelles, ce sont 50 tonnes de carburants qui sont délivrées sur le bivouac pendant le rallye. Le ravitaillement est assuré par 2 camions-citernes ouverts toute la nuit et 6 pompistes. Un village complet est installé chaque soir au cœur du désert. 7000 repas sont servis sur le rallye dans un restaurant itinérant. 150 tonnes d’eau sont consommées sur l’opération. 60 KW assurent l’éclairage et la puissance nécessaire. 10 camions et 50 personnes assurent cette logistique avec nos partenaires Objectif Maroc (bivouacs et restauration), Bouvet Ladubay (vins) et AÏCHA (produits agroalimentaires).
L’organisation assure quotidiennement les moyens nécessaires à une couverture de l’épreuve. L’organisation dispose de sa propre équipe de production (plus de 25 personnes) – photographes, caméramen, journalistes, attachés de presse, techniciens – qui œuvrent jour et nuit pour assurer une information à travers le monde. Chaque jour, au cœur du désert, sont produits et envoyés des reportages photos, vidéo, des articles de presse, des communiqués… grâce au soutien de 2M international, partenaire diffusion au Maroc. De nombreux médias assurent une couverture de l’épreuve par le biais de journalistes présents sur le terrain. Près d’une centaine de journalistes vivent le rallye en direct au Maroc grâce à la volonté et au soutien de l’Office national du tourisme du Maroc. Plus d’un millier de rédactions sont destinataires de documents et d’informations envoyés par la « cellule de production d’information » de l’organisation. Le désert étant par principe un espace vide, de nombreux moyens satellite et radio sont mis en place afin d’assurer les communications internes et externes du rallye.
40 radios et 2 relais VHF assurent les communications entre les véhicules d’organisation. Des téléphones satellites assurent la sécurité nécessaire à l’épreuve. Des stations satellites haut débit permettent la transmission d’informations, photos, vidéos à destination des médias.
En somme, plus de 500 personnes et près de 50 tonnes de matériels sont acheminées vers le désert marocain.

Source : rallyeaïchadesgazelles.com

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *