une secousse de magnitude 5,5 degrés ressentie au Maroc

une secousse de magnitude 5,5 degrés ressentie au Maroc

Une secousse sismique de magnitude 5,5 degrés sur l’échelle de Richter a été ressentie dans la nuit de mercredi à jeudi dans plusieurs villes du Royaume. Selon Nacer Jabour, responsable de l’Institut national marocain de géophysique, l’épicentre de la secousse, survenue vers 1h38 (GMT), était situé dans l’Atlantique à 300 km à l’ouest de Tanger. La secousse qui a duré quelques secondes a surtout été ressentie dans les villes côtières en l’occurrence Casablanca, Rabat et Mohammédia. Elle a également été ressentie dans d’autres villes : Tanger, Kénitra, Meknès, Fès, Safi et Marrakech. Un photographe de l’AFP à Rabat a déclaré que «la Terre a tremblé pendant quelques secondes et cela m’a réveillé. Il était environ 1h45 (locales et GMT)». Aucun dégât, ni victime n’ont été signalés. Outre le Maroc, la secousse a été ressentie en Andalousie, dans le sud de l’Espagne et sur la moitié sud du Portugal. Selon l’Institut espagnol de sismologie, le séisme qui s’est produit au large de la péninsule ibérique était de magnitude 6,3 sur l’échelle de Richter. La même source précise que l’épicentre du séisme, qui a eu lieu à 02h37 (01h37 GMT), a été localisé dans l’océan Atlantique, à 100 km au sud-ouest de Cap Saint-Vincent, au Portugal, et à une profondeur de 58 km. Le séisme a été ressenti à Séville, Cordoue et Huelva. De son côté, l’Institut de météorologie portugais, cité par l’agence Lusa, a enregistré à la même heure un séisme de magnitude 6 à environ 100 km au sud-ouest du Cap Saint-Vincent (sud-ouest). Le séisme a duré plusieurs minutes mais n’a été ressenti que pendant cinq à huit secondes sur le continent, en particulier dans la moitié sud du Portugal. La protection civile a enregistré au total 8 répliques entre 1h37 et 3h47 GMT. «Aucun dégât de structure n’a été enregistré au Portugal», a signalé le commandant Pedro Araujo (commandement national de cet organisme). Suite à la multiplication des répliques, les pompiers ont reçu des milliers d’appels d’habitants paniqués. A Washington, l’Institut de géophysique américain (USGS) a situé le séisme à 185 km à l’ouest de Faro et à une profondeur de 10 km. Selon l’USGS, sa magnitude était de 5,7. Rappelons que le Maroc connaît régulièrement des secousses sismiques. Durant ces dernières années, le plus fort séisme a été celui qui a frappé Al Hoceima et sa région, au nord-est du Maroc, le 24 février 2004. Un séisme qui avait fait 628 morts et 926 blessés. Il s’agit de l’une des  plus graves catastrophes naturelles qu’ait connues le Maroc depuis plus de 40 ans. Le 12 février 2007, un séisme de magnitude 6,3 sur l’échelle ouverte de Richter s’était produit à 10h30 (GMT et locale) dans la quasi-totalité du territoire national marocain, notamment dans les grandes villes du Royaume (Casablanca, Fès, Meknès et Tanger).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *