Une simulation organisée par l’ENCG Agadir : Le Modèle des Nations Unies s’invite au Souss-Massa

Une simulation organisée par l’ENCG Agadir  : Le Modèle des Nations Unies s’invite au Souss-Massa

L’ENCG Agadir a organisé du 1er au 4 mars pour la première fois dans la région du Souss-Massa le Modèle des Nations Unies-MUN sous le thème: «Migration of Refugees : Challenges of International Community regarding Legal and Illegal Migration Issues».

Le Modèle des Nations Unies-MUN est une plate-forme internationale, menant des programmes diplomatiques et de leadership via des simulations académiques des Nations Unies, de l’Otan, de l’Union européenne et de l’Union aricaine. Le MUN ENCG Agadir s’est étalé sur quatre jours à travers lesquels les jeunes ont pris le rôle de représentants des nations pour apprendre à analyser des sujets d’actualité et des discours publics en prenant en considération les objectifs du millénaire fixés par les Nations Unies et ce, suivant le protocole onusien et en présence d’une quinzaine d’invités de haut calibre : ambassadeurs, intellectuels, et médias.

Grâce à cette simulation, les participants ont eu la possibilité de vivre de près l’expérience des négociations internationales en débattant des problématiques majeures dans une vraie réunion ou d’un conseil de l’Organisation des Nations Unies et de faire entendre leur voix, pour ainsi parvenir à élaborer une feuille de résolution commune qui sera présentée aux autorités de l’ONU.

Plus de 60 participants issus du Maroc et d’ailleurs ont participé à cet évènement pour débattre lors des conférences plénières et des workshops un nombre important de questions relatives aux différents axes du Modèle des Nations Unies de l’ENCG Agadir.

Le MUN ENCG Agadir a pour objectif majeur d’impliquer les jeunes citoyens dans la création d’un avenir meilleur en traitant plusieurs axes dont «La traite des êtres humains : menace sur les droits humains» et «L’éradication de la pauvreté et promotion de la prospérité dans un monde en mutation».

En effet, c’est en 1951, au Massachussets que des étudiants de l’Université de Harvard ont eu l’idée de créer une simulation des Nations Unies, dans laquelle ils vont se mettre dans la peau d’un représentant international ou un ambassadeur d’un pays et effectuer des recherches approfondies afin de trouver des solutions aux problèmes internationaux. L’organisation fut couronnée de succès grâce à la participation de plus de 2.000 étudiants.

Pendant les simulations, les participants doivent utiliser de nombreux moyens de communication et de négociations afin de représenter au mieux les politiques de leurs pays respectifs. Ces simulations impliquent ainsi des discours publics, des analyses de politiques internationales, d’écoute des autres positions internationales, mais aussi de négociations, de résolutions de conflits, d’envoi de notes, et des écrits techniques.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *