Une visite prometteuse

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a entamé hier une visite d’Etat en Russie. Le Souverain est accompagné, durant cette visite officielle, d’une délégation comprenant Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Moatassim et Ahmed Midaoui, conseillers de SM le Roi, Fathallah Oualalou, ministre de l’Economie, des Finances, de la Privatisation et du Tourisme, Saïd Chbâatou, ministre de la Pêche maritime, Mustapha Mansouri, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Energie et des Mines, Abderrahmane Sbaï, ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense Nationale, Nasr Hajji, secrétaire d’Etat chargé de la Poste et des Technologies des Télécommunications et de l’Information et de l’ambassadeur du Maroc à Moscou.
La visite d’Etat du Souverain en Russie permettra aux deux pays de donner un nouvel élan à leurs liens de coopération économique et de renforcer l’harmonisation de leur politique internationale.
Durant son séjour dans la capitale russe, le Souverain aura des entretiens avec le président de la Fédération de Russie M. Vladimir Poutine, et recevra plusieurs responsables russes. S’agissant des échanges commerciaux, les deux pays devront oeuvrer pour les placer au niveau des rapports politiques qui remontent loin dans l’histoire. Certes, les relations économiques entre Le Maroc et la Russie se sont intensifiées ces dernières années, mais les responsables des deux pays estiment qu’elles restent faibles et espèrent les hisser à un niveau digne des potentialités existantes de part et d’autre. Le volume d’échange reste en deçà de l’ambition des deux pays, même si le Maroc est le second partenaire commercial de la Russie dans le monde arabe après l’Egypte.
Actuellement, les relations économioques bilatérales sont en croissance permanente, et le niveau des échanges commerciaux a enregistré un volume global de 2,07 milliards de DH au cours des six premiers mois de l’année 2002. seulement, il y a lieu de mentionner que les échanges commerciaux entre les deux pays sont à l’avantage de la Russie. Le Maroc a importé de ce pays, durant les premiers six mois de l’année en cours, pour un montant de 1,63 milliard de DH, alors qu’il n’y a exporté que 438 millions de DH, selon les chiffres avancés par l’Office des Changes.
Sur le plan politique, il est à rappeler que les deux pays ont toujours maintenu des relations de respect mutuel n’ayant jamais enregistré de conflit. Ainsi, lors de la 57e session de l’assemblée générale de l’ONU, une rencontre avait eu lieu entre les chefs de la diplomatie des deux pays en marge des réunions officielles de l’instance onusienne. À la fin de leur rencontre, les deux ministres des Affaires étrangères, Mohamed Benaïssa et Igor Ivanov, avaient mis en exergue « la similitude des positions de la Russie et du Maroc sur la création d’un ordre mondial juste, basé sur les principes de la légalité internationale et de la primauté du droit international ». Ainsi, les deux pays ont estimé avoir la même position en ce qui concerne la situation au Proche-Orient. Ils appellent ainsi à l’instauration d’une paix juste et durable au Proche-orient qui passe par la création d’un Etat palestinien souverain et indépendant conformément à la légalité internationale.
Rabat et Moscou demeurent, en outre, attachés à un règlement du problème irakien par « des moyens politiques et diplomatiques conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *