Urgences médicales : Enfin un plan national !

Urgences médicales : Enfin un plan national !

Le gouvernement s’attaque aux Urgences médicales, parent pauvre du système de santé. Un plan national des Urgences médicales a été  présenté à SM le Roi Mohammed VI, mardi 5 mars à Fès, par le ministre de la santé, Lhoussaine Louardi. Mobilisant un montant global de  500 millions de dirhams, ce plan ambitieux s’articule autour de cinq axes,  à savoir l’amélioration de la prise en charge des Urgences pré-hospitalière et hospitalière, le renforcement de la formation et de l’encadrement du personnel médical et paramédical, le développement du partenariat public-public et public-privé, outre la promotion du cadre réglementaire en la matière. Ce plan prévoit l’intégration de toutes les fonctions de l’Urgence médicale depuis la permanence médicale jusqu’à la réanimation spécialisée.  Il met l’accent sur l’organisation des interventions d’Urgence médicale en 3 niveaux: les Urgences médicales de proximité (UMP), au niveau des zones excentrées par rapport aux hôpitaux, les urgences médico-hospitalières de base, au niveau des hôpitaux provinciaux, et les urgences médico-hospitalières complètes, au niveau des hôpitaux régionaux et des CHU. Au Maroc, 83% des décès résultant des accidents sur la voie publique surviennent avant l’arrivée à l’hôpital. Et pourtant, la majorité de ces décès pourrait être évitée grâce à la prise en charge pré-hospitalière. A ce niveau, le plan envisage la mise en place de 11 centres de régulation médicale et  la mise en service progressive du numéro national unique et gratuit des appels médicaux d’urgence «141». Il est aussi question de renforcer le  parc ambulancier à travers l’acquisition de 12 ambulances type A, 73 ambulances type B ainsi  que l’acquisition de 136 ambulances dont 25 adaptées au monde rural (4×4). Le ministère de la santé a prévu la création de 20 nouveaux SAMU (Service d’aide médicale urgente)  obstétricaux ruraux, la mise en place de 15 SMUR (Service mobile d’urgence et de réanimation) et de 4 Héli-SMUR.
L’amélioration de la prise en charge des Urgences hospitalières passe par la mise en service de 80 unités des Urgences médicales de proximité, dont 30 en 2013 et  le renforcement des services de réanimation aux niveaux régional et universitaire et le développement des Urgences médicales spécialisées.
Ce dispositif s’accompagnera d’un renforcement de la formation et de l’encadrement du personnel médical et paramédical. Pour le ministre de la santé , il est clair qu’il faudra développer  au niveau national les  Centres d’enseignement des soins d’urgence et procéder à la création de plusieurs filières: techniciens ambulanciers (Casablanca), paramédicale en soins d’urgences (Rabat) et la mise en place d’un Centre d’expertise en évaluation des Urgences (Fès).
Le déploiement de ce plan se fera en collaboration avec la protection civile, la gendarmerie royale, les Forces armées royales, le ministère de l’intérieur, le ministère de l’équipement et du transport et le secteur privé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *