USFP : Le printemps des jeunes

USFP : Le printemps des jeunes

Organisée par le Bureau national de la Jeunesse socialiste, la 5ème édition de l’Université des droits de l’Homme s’est fixé pour objectif l’initiation et la sensibilisation de la jeunesse marocaine à l’importance de la transition démocratique au Maroc, notamment au rôle de la justice transitionnelle dans la réussite de ladite transition. Ce sera occasion également de tirer profit des expériences d’autres pays amis et frères en la matière.
En effet, lors d’une période de transition politique démocratique, une société est souvent confrontée au difficile héritage des atteintes aux droits de l’Homme et à l’instauration d’une nouvelle culture démocratique. Toutes les tranches de la société sont directement concernées par cette transition et par sa réussite. Société civile, partis politiques et gouvernement sont tous aussi responsables les un que les autres.
C’est dans ce cadre que la jeunesse marocaine, qui constitue la majorité de la population marocaine, se trouve au centre du changement politique du Maroc.
Réconcilier cette tranche de notre société avec la vie politique du pays, notamment son implication dans cette phase décisive de l’histoire et du développement du Maroc, est l’un des objectifs escomptés de cette édition.
Ainsi,  le programme de la 5ème édition de l’Université du Printemps des Droits de l’Homme, baptisée  cette année "Session feu Abdelaziz Farouki", prévoit un cours inaugural sur "Le rôle de la justice transitionnelle dans la réussite de la transition démocratique au Maroc". Le cours sera présenté par le secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme, Moulay Ismaïl Alaoui. Plusieurs autres ateliers sont également prévus, notamment sur "Les expériences d’autres pays en matière de transition démocratique", "Le concept de la justice transitionnelle" et "Le rôle de la société civile dans la réussite de la transition démocratique".
Le programme de cette session prévoit aussi l’organisation d’une conférence sur "La justice transitionnelle et les changements démocratiques au Maroc", la présentation d’un exposé sur "Le rôle des médias et de la communication dans la réussite de la transition démocratique" avec la participation de Nabil Benabdellah, membre du bureau politique du PPS et Mohamed El Gahs, membre du comité administratif de l’Union socialiste des forces populaires.
Cette rencontre sera animée par plusieurs professeurs et personnalités actives dans le domaine des droits de l’Homme avec la participation de 120 jeunes des différentes sections de l’organisation ainsi que des représentants de plusieurs pays étrangers. Rappelons que, depuis plusieurs années, le Maroc est sur la voie d’une profonde transition démocratiques Cette nouvelle ère a été couronnée récemment par l’instauration, en janvier 2005, de l’Instance Equité et Réconciliation, dont l’objectif est de consolider la transition démocratique en réconciliant les Marocains avec leur histoire et en établissant une frontière définitive avec les violations des droits de l’Homme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *