Vague de froid : Les interventions médicales se poursuivent pour désenclaver les habitants de Boulemane

Vague de froid : Les interventions médicales se poursuivent pour désenclaver les habitants de Boulemane

La délégation provinciale du ministère de la santé à Boulemane a organisé une caravane médicale au profit de 2.902 personnes, dans le cadre des efforts et interventions médicales continus visant à désenclaver les habitants de la province.

Initiées en coordination avec la direction régionale de la santé, les autorités provinciales et locales ainsi que plusieurs associations, les prestations de cette caravane médicale ont bénéficié, la semaine dernière, à quelque 1.102 habitants de cinq douars relevant de la commune de Skoura M’Daz (province de Boulemane), indique, mercredi, un communiqué du ministère de la santé. Dans le cadre de cette mission, une équipe médicale et paramédicale composée de médecins et infirmiers a dispensé de nombreuses consultations médicales en médecine générale (plus de 470 consultations), dermatologie (64 consultations), outre quelque 104 soins infirmiers.

A cette occasion, deux cas urgents ont été diagnostiqués et transférés par ambulance vers les hôpitaux de la région, ajoute la même source, notant qu’une quantité importante de médicaments a été distribuée au profit des patients. S’agissant de la commune El Mers, le communiqué relève que dans le cadre de la mise en œuvre de l’opération Riâya 2016-2017, la délégation provinciale du ministère de la santé a organisé, samedi dernier, en coordination avec la direction régionale de la santé, les autorités provinciales et locales, en plus du tissu associatif, une campagne médicale multidisciplinaire au profit de 1.800 habitants de cinq douars relevant de cette commune.

Cette caravane médicale a mobilisé des médecins généralistes, des chirurgiens dentistes et des infirmiers, en plus de nombreux techniciens et des administratifs, précise le communiqué, soulignant que l’équipe médicale et paramédicale a assuré 1.400 prestations médicales (médecine générale et dermatologie).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *