Valorisation des déchets miniers : Un plan d’action pour bientôt

Valorisation des déchets miniers : Un plan d’action pour bientôt

L’étude pour l’élaboration de ce nouveau plan a démarré

Le Maroc se dotera prochainement d’un plan d’action pour la valorisation des déchets miniers. Le secrétariat d’Etat chargé du développement durable a organisé, mercredi 4 avril, un atelier de démarrage de l’étude portant sur l’élaboration de ce nouveau plan. Cette étude qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD) a pour objectifs de dresser un état des lieux des risques de pollution par les activités minières et d’élaborer un plan d’actions comportant les mesures nécessaires pour maîtriser et réduire les impacts de ces activités. Concrètement, celle-ci permettra d’établir un diagnostic et d’évaluer l’ampleur de la pollution et des impacts des déchets miniers sur l’environnement. Dans ce cadre, une cartographie des différents types de déchets miniers sera établie avec une estimation de leurs quantités.

Une caractérisation des déchets miniers et leur analyse seront effectuées afin d’être informé sur la qualité et la quantité des métaux et autres polluants qu’ils contiennent. Il sera aussi procédé à une évaluation des risques et des impacts environnementaux des sites potentiellement pollués avec une caractérisation des impacts sur les différents milieux (sol, eaux souterraines et superficielles, air ambiant et végétaux). Cette étude permettra d’établir un rapport sur la situation des déchets miniers au Maroc. Le secrétariat d’Etat chargé du développement durable annonce l’élaboration d’une analyse qui débouchera sur un benchmark des solutions adoptées dans d’autres pays pour les mêmes catégories des mines avec des propositions concrètes concernant les meilleures options pour accélérer la valorisation des déchets miniers et la réhabilitation des sites fermés ou abandonnés. Une base de données nationale sera établie pour le suivi environnemental des mines abandonnées, réhabilitées ou en cours d’exploitation.

Cette étude contribuera également à l’examen des voies et moyens de valorisation des déchets miniers pour créer des richesses et des activités génératrices de revenus, et les transformer de l’état de déchets à l’état de matières premières prêtes à être utilisées dans des procédés industriels ou une source d’énergie. Parmi les autres objectifs de cette étude figure l’élaboration de propositions de réhabilitation des aires d’entreposages des rejets ou des déchets miniers qui entravent l’expansion urbaine. Rappelons que le Maroc a mis en place une Stratégie nationale de développement durable (SNDD) 2030 qui a été adoptée par le Conseil des ministres en juin 2017.  Cette stratégie est destinée à intégrer le développement durable dans les politiques sectorielles et la transition du Maroc vers l’économie verte.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *