Valorisation des ressources humaines

L’Office régional de mise en valeur agricole de la Moulouya (ORMVAM), veille, dans sa zone d’action, à la réalisation d’actions et de programmes d’animation féminine et d’alphabétisation au profit des femmes rurales. Allal Assila, directeur de l’office, indique que, de par ses actions dans le domaine d’animation féminine, l’ORMVAM vise la sensibilisation de la femme rurale dans ses activités, notamment celles qui sont liées à l’élevage, aux techniques agricoles et à l’éducation, nutrition, hygiène, planification familiale, l’encadrement technique des groupes de femmes qui ont bénéficié de matériel apicole, dans le cadre du Projet de soutien au développement agricole (PSDA), et l’identification des activités génératrices de revenus.
Dans le cadre du projet de développement rural Tafoghalt-Taourirt a-t-il poursuivi, l’office a mis en place un ensemble de programmes ayant pour but d’alléger la pénibilité des tâches féminines, d’entraver l’exploitation abusive des ressources naturelles, en particulier les forêts, d’améliorer les conditions de vie et de doter les familles rurales bénéficiaires d’outils de travail susceptibles de générer des revenus.
Ces programmes, a-t-il précisé, ont concerné la distribution et l’installation de 32 fours à gaz et 20 plaques solaires, à titre démonstratif, à quelques familles pauvres et isolées, l’acquisition d’un lot de machines à coudre et à tricoter destinées à l’équipement de quatre centres féminins ainsi que l’achat de clapiers et de lapins pour l’installation de petits projets au profit des femmes rurales. Pour ce qui est des actions menées en matière d’alphabétisation, l’ ORMVAM s’est engagé depuis de nombreuses années dans cette bataille, en mettant en place et en consolidant des cellules d’encadrement et d’animation dans son réseau de centres de mise en valeur implantés dans les provinces de Berkane, Nador et Taourirt. L’effectif total des inscrits aux cours d’alphabétisation dans la zone d’action de l’ORMVAM a atteint 418 personnes qui suivent des cours dans des centres de mise en valeur agricole et sont encadrés par 17 animateurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *