Vaste opération de contrôles routiers cet été

Vaste opération de contrôles routiers cet été

Excès de vitesse, alcoolémie et GSM au volant sont dans le viseur de la tutelle

Chaque année, la période estivale apporte son lot d’accidents dus à une conduite dangereuse. La forte mobilité de la population caractérisée par une hausse du trafic routier constitue une menace importante. C’est ce qui explique d’ailleurs pourquoi les contrôles routiers sont renforcés en cette période de l’année. Il faut signaler à ce sujet que le ministère de tutelle a mis en place un plan d’action d’urgence axé sur le renforcement des contrôles et qui s’étalera sur une durée de 6 mois.

Cette mesure qui a déjà démarré le 22 juin se poursuit jusqu’à la fin de l’année. Les services de police et de la gendarmerie royale ont été mobilisés sur le terrain pour lutter contre les comportements de nature à porter atteinte aux conducteurs et aux autres usagers de la route. La direction des transports et de la sécurité routière estime que le contrôle automatisé de la vitesse permet de diminuer le nombre des accidents graves. En effet, l’utilisation de ces appareils de contrôle incite les usagers de la route à respecter davantage le code de la route.

Mais il faut toutefois relever que le Maroc ne dispose actuellement que de 140 radars fixes dont seulement 98 sont opérationnels. Faut-il rappeler que la tutelle envisage d’ici 2018 de mettre en place 1.200 radars au niveau national. En attendant, les contrôles portent non seulement sur les excès de vitesse mais également sur l’alcool, les dépassements dangereux, la ceinture de sécurité et le téléphone portable au volant. En outre, le ministère a renforcé les contrôles au niveau des gares routières mais également au niveau des principaux ports. «Cette année, nous avons renforcé les contrôles au niveau des ports de Tanger ville, Tanger Med et de Bni Ansar à Nador.

Vu l’affluence au niveau des ces ports, des équipes supplémentaires de contrôleurs ont été envoyées pour le contrôle des transports de marchandises et le transport de personnel», signale-t-on du côté de la direction des transports routiers et de la sécurité routière. A noter que ces contrôles au niveau des ports qui s’étaleront sur une durée de deux mois prendront fin au début du mois de septembre.

Pour sa part, le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) a préparé une large campagne de communication pour accompagner les actions du ministère de tutelle en cette saison estivale qui cible les autoroutes, les aéroports, les MRE et les colonies de vacances.(voir L’article). Selon les dernières statistiques provisoires des accidents de la route au titre des cinq premiers mois de l’année 2017, le nombre de tués s’est chiffré à 1.195. Un chiffre en baisse de 6,64% en comparaison avec l’année 2016. S’agissant des accidents mortels, leur nombre s’est établi à 1.070, ce qui représente une régression de 6,22% en comparaison avec l’année précédente. Parmi les autres indicateurs en baisse, il y a lieu de relever les blessés graves.

En effet, les chiffres du ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau font état de 3.349 personnes grièvement blessées, soit une diminution de 2,19% en comparaison avec 2016. En revanche, il y a lieu de signaler que le nombre des accidents est en hausse. Au total, 34.318 accidents ont été enregistrés durant cette période, soit une augmentation de 9,03%. Il en va de même pour les blessés légers. Leur nombre a augmenté de 6,86% pour s’établir à 44.062.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *