Vaste programme de reboisement

Une vaste opération de reboisement vient d’être lancée dans la province d’El-Jadida. Dans le cadre d’un partenariat qui s’étale sur une période de cinq ans, quelque 5.000 hectares vont être dédiés à plus de 4.700.000 arbres de différentes espèces, grâce à la mobilisation de plusieurs parties.
Le coup d’envoi a été donné par le gouverneur de la province, M. Mohamed Fassi Fihri au complexe industriel du groupe OCP à Jorf Lasfar. Cette opération de reboisement, dont le coût global est estimé à environ 84 millions dirhams, vise à permettre à la province d’atteindre, voire dépasser, la moyenne nationale du taux des superficies boisées qui est de 12 pc. Elle est initiée dans le cadre d’un partenariat entre le service provincial des eaux et forêts (DPA), l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole des Doukkala (ORMVAD), l’ensemble industriel du groupe OCP à Jorf Lasfar, avec la participation de l’ODEP et de la centrale thermique (Glec-Jorf Lasfar).
Le programme de cette opération comprend notamment la réalisation d’une ceinture verte autour de la ville d’El-Jadida, la plantation d’arbres fruitiers, de brises-vents au sein du périmètre irrigué de la province, des arbres de différentes espèces le long des routes et des canaux d’irrigation…
Dans ce cadre, le service provincial des eaux et forêts prévoit la plantation de quelque 4.180.000 arbres sur une superficie de 4.180 hectares. Le service se chargera de la production des plants forestiers et leur distribution aux agriculteurs désirant planter des brises-vents autour de leurs champs.
L’opération permet également l’introduction de l’arboriculture fruitière au niveau du haut service de la zone d’intervention de l’ORMVAD, avec la perspective d’une meilleure économie de l’eau avec l’installation de nouvelles techniques d’irrigation (goutte-à-goutte).
L’accomplissement du programme consiste à convaincre les agriculteurs de l’importance de l’arbre et son intérêt incontestable dans la préservation de l’environnement. Une campagne de sensibilisation, sur le rôle capital de l’arbre dans le développement de la faune et de la flore, la lutte contre la désertification, en plus de l’importance des brise-vents pour les cultures irriguées et leur contribution à l’amélioration des récoltes, sera lancée en parallèle. Dans le cadre de ce projet, l’ORMVAD entreprendra le reboisement du pourtour du lac El-Fahs (40.000 plants), en plus de l’assistance technique aux agriculteurs dans la plantation de vergers d’arbres fruitiers.
Le domaine forestier de la province d’El-Jadida couvre une superficie de 37.545 ha dont 8.885 ha de forêt domaniale, 21.360 ha de forêt collective et 7.300 ha de forêt privée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *