Vers la pénalisation des violences contre les femmes

Vers la pénalisation des violences contre les femmes

À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes, célébrée le 25 novembre de chaque année, le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité lance la 6ème campagne nationale de sensibilisation. Initiée sous le thème «Pour une protection légale contre la violence basée sur le genre», Cette campagne se poursuivra jusqu’au 10 décembre. Contactée par ALM, Nouzha Skalli, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité a indiqué que : «Cette campagne est destinée à sensibiliser la société marocaine sur ce phénomène qui prend de l’ampleur. Aujourd’hui, nous sommes fiers de constater que des femmes violées viennent dénoncer les sévices qu’elles ont subis. Pendant 15 jours, nous allons effectuer des tournées dans les différentes villes du Royaume». La lutte contre toutes les formes de violence à l’égard de la femme demeure l’une des préoccupations majeures des institutions gouvernementales et de la société civile afin de combattre ce phénomène qui touche une large frange de femmes de par le monde. Pour lutter contre ce phénomène, un projet de loi est en cours d’élaboration. «La préparation d’un projet de loi destiné à pénaliser les violences à l’égard des femmes figure parmi les priorités que nous nous sommes fixées», précise Mme Skalli. Ce projet de loi est destiné à donner une définition précise de la violence à l’égard de la femme. Il prévoit également des mesures répressives pour combattre ce fléau. Ce projet de loi s’inspire des principes de l’Islam, des valeurs de la société marocaine et des acquis réalisés par le pays dans le domaine de la préservation des droits de la femme. Il faut noter qu’il est difficile pour la femme violentée de prouver l’acte de violence alors que le phénomène se déroule dans un cercle fermé en l’absence de témoins. Sa parole doit être prise en compte. Selon Mme Skalli, «la violence conjugale est due à une mentalité basée sur le machisme». Ainsi son département a  adopté une vision axée sur la nécessité de lancer des campagnes de sensibilisation, en collaboration avec les ministères de l’éducation nationale et des Habous et des Affaires islamiques pour mettre en place une culture visant à instaurer l’égalité entre les sexes. L’Association marocaine de lutte contre la violence à l’égard de la femme a enregistré du début du mois de janvier 2008 au 24 novembre 2008, 654 victimes de différentes sortes de violence.  À cette occasion, une cérémonie de remise de la carte signée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem relative à la campagne internationale pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes lancée par le Fonds des Nations unies pour la femme (UNIFEM) «Dites non à la violence». Cette cérémonie se déroulera en présence de représentants d’organismes partenaires de la campagne internationale contre la violence à l’égard des femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *