VIH : Les marocains plus nombreux au dépistage

VIH : Les marocains plus nombreux au dépistage

La 3ème campagne nationale de dépistage du VIH a enregistré un bilan satisfaisant. Selon les chiffres annoncés par le ministère de la santé, 460.867 tests gratuits ont été effectués  contre 320.000 initialement prévus.

Ce qui équivaut à  un taux de participation de 126%.  Au terme de cette opération qui s’est déroulée du 20 novembre au 27 décembre, 778 cas séropositifs ont été notifiés. Sur un total de 73.053 tests effectués chez les femmes enceintes, 50 cas de VIH ont été recensés. Rappelons que de gros moyens ont été mobilisés dans le cadre de cette campagne : 460 centres fixes et 8 centres mobiles ont été déployés ainsi que plus de 1.000 médecins, infirmiers et intervenants sur le terrain.

S’agissant de la prévalence du VIH, le ministère de la santé estime que celle-ci reste stable et   à un niveau faible (0,11%). Le nombre cumulé de cas de VIH/sida déclarés de 1986 à fin octobre 2013 s’est élevé à 8.040 cas.

En revanche, les  estimations épidémiologiques de l’Onusida  révèlent que le nombre de personnes vivant avec le VIH au Maroc serait de 30.000 cas. En se basant sur ces données, 74% des cas estimés ne seraient pas au courant de leur statut sérologique VIH. Les adultes âgés de 25 à 44 ans représentent la part la plus importante et le mode de transmission hétérosexuel reste prédominant. Force est de constater que le sida est en train de se féminiser. 48% des cas sont des femmes. Une situation qui s’explique par la vulnérabilité des femmes  tant sur le plan biologique que social.

Beaucoup de Marocains refusent de porter le préservatif et les femmes se soumettent à leur volonté. On ne le répétera jamais assez, le test de dépistage du VIH/sida constitue le seul moyen de savoir si la personne  est porteuse du VIH. Les campagnes de dépistage constituent un pas important dans la lutte contre le virus du sida. Rappelons à ce sujet que le ministère avait organisé, en juin 2012, une campagne nationale qui avait  permis de dépister plus de 76.000 personnes. Depuis, le ministère de la santé a inscrit le dépistage VIH comme une des priorités du plan stratégique national de lutte contre le sida 2012-2016.

34 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, dont 17 millions  ignorent leur statut sérologique. On estime que 7 millions de personnes n’ont pas encore accès aux traitements dans le monde. Avec près d’un adulte sur 20 porteur du virus, l’Afrique subsaharienne demeure la région la plus touchée concentrant 69% des personnes vivant avec le VIH dans le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *