Violence à l’égard des femmes : plus de 12.700 cas entre octobre 2008 et septembre 2009

Violence à l’égard des femmes : plus de 12.700 cas entre octobre 2008 et septembre 2009

La violence à l’égard des femmes est un obstacle majeur au développement, a souligné, mardi à Tétouan, Nouzha Skalli, ministre du Développement social, de la famille et de la Solidarité.
Le coût de la violence est exorbitant en matière de santé physique et morale des femmes et des enfants et ce fléau constitue un obstacle majeur au développement, a affirmé Mme Skalli, dans une intervention lors d’une rencontre régionale, organisée mardi à Tétouan par l’Association assayida Al horra pour la citoyenneté et l’égalité des chances de la région, en partenariat avec le ministère, en présence notamment du wali, gouverneur de Tétouan, Driss Khezzani et du président de la commune urbaine M. Iddaamar. Le nombre de femmes et filles victimes de la violence au Maroc, a atteint 12.710 cas, entre le 1er octobre 2008 et le 30 septembre 2009, dont 34,4 % dans le milieu rural, a dit la ministre, précisant que 80% des déclarations faites par ces victimes concernent la violence conjugale, 63,7% concernent des femmes qui subissent des agressions d’une façon «permanente», 28,8% de manière «fréquente» et 39,7% des plaintes concernent la violence psychologique : injures et humiliation. Dans son intervention. Elle a en outre fait état du rapport national 2005 sur les Objectifs du millénaire du développement (OMD), visant à réduire de moitié la violence à l’égard des femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *