Visite du Pape François au Maroc : 10.000 personnes attendues à la Messe solennelle

Visite du Pape François au Maroc : 10.000 personnes attendues à la Messe solennelle

Le Pape François effectuera, les 30 et 31 mars, une visite historique au Maroc. En effet, la dernière visite d’un souverain pontife (Jean-Paul II) au pays date de 1985 sous le règne de Feu Sa Majesté Hassan II.

Très attendu, ce périple hautement symbolique sera couronné par une Messe solennelle présidée par le Pape qui donnera l’homélie devant 10.000 personnes au stade couvert du Complexe sportif Prince Moulay Abdellah le 31 mars à Rabat. Ainsi, 500 choristes venus de tout le Maroc soutiendront la prière de l’assemblée. Voici les détails annoncés par les évêques du Maroc, Mgr Cristóbal López Romero, archevêque de Rabat, Mgr Santiago Agrelo Martínez, archevêque de Tanger, et le Père Daniel Nourrissat lors d’une conférence qui a réuni la presse nationale et internationale à l’Eglise Notre Dame de Lourdes à Casablanca le 5 mars 2019. A son arrivée, le Pape François sera reçu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, suivi d’une cérémonie de bienvenue. Le Pape et SM le Roi se rendront par la suite au Cabinet Royal, après la présentation de la Famille Royale et l’échange des dons. Un entretien privé de 30 minutes entre les deux Souverains s’ensuivra.

La visite du Pape se poursuivra à l’esplanade de la Tour Hassan où il sera accueilli par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Lors de cette étape, SM le Roi prononcera un discours auquel le Pape répondra par son propre discours. Par la suite, ils se rendront au Mausolée Mohammed V pour se recueillir sur les tombes des défunts Rois Leurs Majestés Mohammed V et Hassan II. Dans la même après-midi, le souverain pontifical et Sa Majesté le Roi se rendront à l’Institut Mohammed VI de formation des imams morchidines et morchidates. Une rencontre avec les étudiants de l’Institut est au programme à l’auditorium de l’établissement. Le Pape ira par la suite au siège de la Caritas de la diocèse de Rabat où il sera accueilli par l’archevêque de Tanger. Il rencontrera des migrants et les personnes qui se mettent à leur service. A cette occasion, le chef de l’Église catholique prononcera un discours qui sera suivi par un spectacle musical offert par de jeunes migrants. Le dimanche 31 mars, le Pape François effectuera une visite privée au service social rural de Temara tenu par les Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul.  Il se rendra après à la cathédrale Saint-Pierre de Rabat où il va rencontrer les prêtres, les personnes consacrées, les représentants des chrétiens d’autres confessions. Il prononcera un discours et salue symboliquement l’aînée des religieuses et l’aîné des prêtres du diocèse. Le Pape priera l’Angélus qui, chaque dimanche, est retransmis dans le monde entier pendant une cérémonie qui durera une heure.

Une visite sous le signe de l’espérance et du dialogue

Lors de cette conférence de presse, Mgr Cristóbal López Romero, archevêque de Rabat, a insisté sur le message de l’espérance et toute la symbolique de cet événement historique. Il a confié à cette occasion que «cette visite a plusieurs dimensions parce qu’elle répond à deux invitations. Tout d’abord, c’est le Roi qui a invité le Pape et pour cela il y a une dimension que nous pouvons qualifier de politique dans le sens le plus noble du terme. Il y a aussi une dimension religieuse parce que c’est le Commandeur des croyants (Amir Al Mouminine) qui rencontre le chef des chrétiens catholiques du monde. L’autre dimension répond à l’invitation des évêques catholiques au Maroc et pour cela c’est une visite que nous qualifions de pastorale. Nous les chrétiens recevons avec beaucoup de joie, d’espérance et d’amour celui qui est notre chef». Il a noté à cet égard que la visite du Pape François au Maroc coïncide avec 800 ans de la présence des franciscains au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *