Visite royale aux USA : Messages de paix

La visite royale aux Etats unis intervient dans une conjoncture nationale et internationale tout à fait particulière. Sur le plan national, le souverain fera le déplacement aux Etats unis et également au siège de l’ONU, au moment où la question de l’intégrité territoriale du Maroc connaît des développements marqués par la mascarade algérienne autour de la quatrième voie de règlement contenue dans le rapport de M. Annan au conseil de sécurité. Le Maroc, toutes composantes confondues, s’est vigoureusement élevé contre la proposition algérienne de partition du Sahara marocain, qui ne fait que dévoiler au grand jour les visées expansionnistes des dirigeants algériens longtemps maintenues sous le voile de considérations humanitaires et de service d’idéaux de liberté. A cet égard, SM le Roi Mohammed VI avait, lors d’un entretien avec le président Bush jeudi 28 février, insisté sur la souveraineté du royaume sur ses provinces du sud et sur l’unité du peuple marocain, réitérant la disposition constante du royaume à trouver une solution pacifique dans le cadre du projet-cadre présenté par M. James Baker, en tant qu’unique option à même de favoriser une issue honorable, pacifique et définitive au conflit artificiellement créé dans la région.
Au plan international, la visite de SM le Roi, président du comité Al Qods, intervient alors que l’ensemble de la communauté internationale dénonce avec vigueur les exactions permanentes et les atteintes aux droits de l’homme, commises par les soldats israéliens contre le peuple palestinien.
Le souverain qui s’était activé pour la recherche d’une solution politique lors du sommet de Beyrouth, portera un message de paix, de fermeté et de dignité auprès des dirigeants américains. SM le Roi avait adressé des messages personnels dans ce sens au président américain George Walker Bush, mais également au président russe, Vladimir Poutine, au président en exercice du Conseil Européen et au secrétaire général de l’ONU pour les exhorter à oeuvrer pour une paix sans conditions au Proche-orient.
Dans ces messages, SM le Roi avait dénoncé avec vigueur le recours systématique à l’action militaire par Israël qui, s’obstinant à faire prévaloir la logique de la force et à imposer la politique du blocus contre le peuple palestinien, provoque des tragédies et des souffrances humaines inacceptables. Le souverain avait également relevé l’importance des recommandations du rapport Mitchell et la pertinence des mesures préconisées par le plan Tenet, estimant qu’il s’agit-là de la seule voie possible pour arrêter la spirale de la violence et de la destruction et ouvrir des perspectives certaines à la paix dans la région.
La visite royale aux USA sera donc une occasion de rappeler aux dirigeants américains, le président Bush en tête, la nécessité de respecter ces principes, ainsi que les récentes résolutions onusiennes. Tout comme le souverain l’avait fait en recevant le 8 avril à Agadir, le secrétaire d’Etat américain Colin Powell.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *