Visites royales à Amman, Damas et Ryad

Sa Majesté le Roi Mohammed VI effectuera, à l’invitation du Roi Abdallah II de Jordanie et du Président syrien Bachar Al Assad, une visite officielle en Jordanie et en Syrie à partir du 27 mai courant. Un communiqué du ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie a annoncé ces visites royales, précisant que le souverain effectuera, à l’issue de son séjour en Jordanie et en Syrie, une visite de travail au Royaume d’Arabie Saoudite.
La visite royale en Jordanie et en Syrie intervient à un moment où les concertations arabes vont bon train pour trouver une solution politique à la crise au Moyen orient, caractérisée chaque jour par un macabre bilan de vies humaines parmi les civils fauchés par l’appareil de guerre israélien. Le souverain s’était particulièrement activé en faveur de la paix dans la région, lors du sommet arabe de Beyrouth. S.M. le Roi avait, en sa qualité de président du comité Al Qods, adressé des messages aux parrains du processus de paix, le président américain George W. Bush, Russe, Vladimir Poutine, ainsi qu’au secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Kofi Annan et au président en exercice de l’Union européenne, pour les amener à peser de leur poids afin qu’un terme soit mis aux opérations israéliennes dans les territoires occupés et qu’une chance soit donnée à la paix. Le souverain avait également pesé de tout le poids du Maroc en tant qu’interlocuteur de premier plan dans le conflit au Moyen orient, lors de la visite de travail effectuée aux Etats unis, en vue d’amener le président George W. Bush à des dispositions plus en accord avec la légalité internationale et moins alignées sur les positions israéliennes.
Aujourd’hui, alors l’offensive diplomatique des pays arabes en faveur de la paix au Moyen-Orient bat son plein, SM le Roi s’implique de nouveau personnellement pour apporter la contribution du Maroc à n projet de paix globale et durable dans la région. La voix du Maroc et le savoir faire dans ce dossier, façonné le long des années de règne de feu SM Hassan II, viendront renforcer la position arabe dégagée à travers les récentes rencontres entre le roi Abdallah II de Jordanie, le président égyptien Housni Moubarak, le président Bachar al-Assad et le Prince Héritier d’Arabie Saoudite, SAR. Abdallah Ibn Abdelaziz, qui avait effectué un long séjour au Maroc durant lequel il avait notamment rencontré le roi Abdallah II. Par ailleurs, la fin de la semaine a été marquée par les audiences accordées par SM le Roi Mohammed VI à des émissaires l’Emir de Qatar et du Président algérien. Le souverain a ainsi reçu, vendredi soir à la mosquée Hassan II de Casablanca, le ministre qatari des Affaires étrangères, Cheikh Hamad Ben Jabr Ben Jassem Al-Thani porteur d’un message de l’Emir de l’Etat de Qatar, Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani.
S.M.Mohammed VI, avait également reçu, M. Abdelaziz Belkhadem, ministre algérien des Affaires étrangères qui était accompagné de M. Ramtane Laâmamra, ambassadeur-conseiller au cabinet du ministre algérien des Affaires étrangères, Hamid Chbira, directeur général des pays arabes au même département et Boualam Bessayeh, ambassadeur d’Algérie au Maroc. Lors de cette audience, M. Belkhadem a remis au Souverain un message du Président algérien, M. Abdelaziz Bouteflika.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *