Vivendi pour Tanger et Tétouan

Les contrats de gestion, pour une période de 25 ans, ont été signés mercredi à Rabat par les présidents des communautés urbaines de Tanger et Tétouan et le Directeur Général pour le Maroc de Vivendi Water, sous la présidence du ministre de l’Intérieur, M. Driss Jettou. Aux termes de ces contrats, la société délégataire s’engage à investir 7,62 milliards de dirhams et reprendre l’ensemble des 2.200 salariés des régies de Tanger et Tétouan. Sur ce total, quelque 3,27 milliards vont à l’assainissement, 2,49 milliards à l’électricité et 1,86 milliard à l’eau potable. Dans la wilaya de Tanger, le programme d’investissement qui s’élève à 3,71 milliards de dirhams est réparti entre l’assainissement (1,76 milliard), l’eau potable (0,83 milliard) et l’électricité (1,12 milliard). En matière d’assainissement, il est prévu de réaliser trois nouvelles stations de transfert de 2,4 m3/s, d’une station d’épuration de 3,1 m3/s à l’horizon de la gestion déléguée, d’un émissaire en mer de 2 km de long et 1500 mm de diamètre, de 9 stations de relevage et d’autres travaux relatifs notamment à l’évacuation des eaux pluviales et à la pose de 240 km de conduites de réseau. Les grandes infrastructures telles la desserte des quartiers non assainis, la dépollution de la baie et des cours d’eau, l’élimination des problèmes des inondations, la réhabilitation et le renouvellement des réseaux sont prévues durant la première décennie du contrat. En matière d’électricité, le contrat prévoit la réalisation de 4 nouveaux postes sources, le renforcement de 7 postes sources, la construction de 13 nouveaux postes répartiteurs, l’extension de 3 répartiteurs, la pose de 6 à 12 kms de feeders par an, l’extension, le renforcement et le renouvellement du réseau existant. En matière d’eau, il est prévu notamment de réaliser 18 nouveaux réservoirs d’une capacité totale de 76.150 m3, onze nouvelles stations de pompage et de surpression, ainsi que le renouvellement du réseau existant et la réhabilitation des compteurs et équipements des stations de pompage. Dans la wilaya de Tétouan, le programme d’investissement se chiffre à 3,90 milliards dh. Il est ventilé entre l’assainissement (1,50 milliard), l’eau potable (1,03 milliard) et l’électricité (1,37 milliard). Dans le domaine de l’assainissement, la société délégataire s’engage notamment à réaliser 4 stations d’épuration par lagunage pour Tétouan et les villes côtières, 6 stations compactes pour les villages côtiers et 31 stations de relevage des eaux usées, l’équipement de quartiers en réseaux d’assainissement ainsi que la réhabilitation des réseaux à Tétouan et des stations d’épuration des complexes touristiques existantes. En matière d’eau potable, le programme d’investissement comprend, notamment, la réalisation de 44 réservoirs d’une capacité totale de 125.100 m3, de 13 stations de pompage et de surpression, ainsi que le renouvellement de 450 km de conduites et 41.000 branchements. S’agissant d’électricité, il est prévu notamment, de construire 4 postes sources, 9 postes répartiteurs, la pose de 490 km de feeders, l’électrification rurale sur 60 km de réseaux moyenne tension, ainsi que d’autres travaux tel que le renouvellement de 4 répartiteurs, de 8 postes MT/BT et la réalisation de 50.000 branchements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *