Voisinage : Le Maroc et l’UE font le bilan

L’essentiel des réalisations que le Maroc a accompli en 2006 dans le cadre de la Politique européenne de voisinage (PEV) renforcée, vont au-delà des actions retenues dans le Plan d’action voisinage pour s’inscrire dans la perspective du statut avancé, a souligné Menouar Alem, ambassadeur de SM le Roi auprès des communautés européennes.
Lors d’une rencontre avec la presse sur le bilan de la coopération entre le Maroc et l’Union européenne durant l’année 2006, M. Alem a affirmé qu’un rapprochement du contenu du statut avancé demandé par le Maroc avec les propositions contenues dans la dernière communication de la Commission européenne sur la PEV renforcée, vient conforter la justesse de l’approche marocaine dans la mesure où la nouvelle offre européenne s’inspire largement des différentes propositions marocaines.
Menouar Alem a dans ce sens indiqué que la PEV devra être renforcée à l’avenir tout en soulignant que le Maroc poursuivra la mise en œuvre du Plan d’action voisinage. Ce plan ouvrira la voie à un nouveau cadre contractuel Maroc-UE donnant ainsi plus de corps à son statut avancé, a-t-il poursuivi.
Il a également précisé qu’une attention particulière sera donnée à l’examen des conditions de participation du Maroc à un certain nombre de programmes et d’agences européens. Des programmes qui permettront au Royaume de se positionner pour renforcer la coordination politique avec les organes communautaires compétents.
L’ambassadeur du Maroc auprès des institutions européennes a, d’autre part, indiqué que l’année 2007 verra l’entrée en vigueur du nouvel instrument de coopération financière UE-voisinage, précisant que l’enveloppe allouée au Maroc devrait connaître une amélioration substantielle par rapport à l’enveloppe MEDA.
Cette évolution positive, a-t-il dit, reflète une reconnaissance de l’UE de l’importance du processus des réformes engagées par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.
L’année 2007 connaîtra également la poursuite des négociations engagées en matière de réadmission et facilitation des visas et dans les domaines agricole et des produits de la pêche, du commerce, des services et droit d’établissement et de règlement des différends commerciaux, a-t-il ajouté.
Dans le domaine migratoire, le Maroc s’attellera à la mise en œuvre du plan d’action adopté à la conférence ministérielle euro-africaine sur la migration tenue les 10 et 11 juillet dernier à Rabat, a dit M. Alem. Le Royaume continuera de jouer son rôle actif pour le développement de la coopération entre l’UE et l’Afrique dans ce domaine, a affirmé M. Alem, ajoutant que le Maroc contribuera activement aux réunions préparatoires de la Conférence ministérielle Euromed sur la migration prévue au 2ème semestre de 2007 au Portugal.
Le diplomate marocain a également annoncé la tenue du Conseil d’association Maroc-UE qui aura lieu sous la présidence portugaise de l’UE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *