Washington «préoccupé» par la réélections de Ben Ali

Washington «préoccupé» par la réélections de Ben Ali

Les élections de dimanche en Tunisie se sont déroulées dans «un climat de liberté et de transparence» et ont été suivies par 31 observateurs «indépendants», a affirmé, mercredi, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Ce ministère réagissait à une déclaration lundi du porte-parole du département d’état Ian Kelly affirmant que les états-Unis étaient «préoccupés» par la réélection du président Zine El Abidine Ben Ali, mettant avant l’absence d’observateurs internationaux. Contrairement aux propos de M. kelly, des observateurs venant de 23 états arabes, africains et européens ont suivi le scrutin avec une délégation de l’Union africaine, ajoute le ministère, qui en publie la liste. M. Ben Ali a été réélu avec 89,62% des voix pour un cinquième mandant successif, alors que son ministre de l’Intérieur, Rafik Haj Kacem, affirmait lundi que «le scrutin s’est déroulé dans la transparence».
Le ministère des Affaires étrangères rappelle aussi qu’un observatoire national avait été mis en place pour superviser le scrutin, suivi par «des représentants des différents partis politiques» en lice, selon le communiqué. «Les différentes étapes de l’opération électorale se sont déroulées dans un climat de liberté et de transparence», poursuit le ministère, affirmant que les élections présidentielles et législatives de dimanche étaient «un nouveau jalon sur la voie de la consolidation du processus démocratique pluraliste».
Le ministère dit «apprécier l’intérêt porté par les états-Unis d’Amérique aux élections» et «au renforcement des relations d’amitié et de coopération avec la Tunisie».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *