Washington soutient le plan Baker

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, jeudi à Rabat, M. Marc Grossman, sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires politiques, qui était accompagné de l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Mme Margaret Tutwiler. Cette audience s’est déroulée en présence de M Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération. La visite du sous-secrétaire américain au Maroc est la dernière étape d’une tournée qui l’avait conduit en Grèce, en Tunisie et en Algérie. Cette visite revêt une grande importance tant sur le plan des relations bilatérales entre le Maroc et les Etats-Unis, que sur le plan international.
S’agissant de l’affaire du Sahara, le sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires politiques a souligné, lors d’une conférence de presse tenue jeudi à Rabat, que le règlement de la question du Sahara serait un « grand atout pour la région du Maghreb et l’aiderait à attirer plus d’investissements étrangers ». M. Grossman a indiqué que Washington soutient les efforts entrepris par l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, M. James Baker, « un homme créatif et intègre qui s’est proposé de résoudre ce problème « , a-t-il dit. « C’est une personne qu’on doit écouter avec attention « , a ajouté M. Grossman.
Rappelons que Washington soutient le projet d’accord-cadre proposé par James Baker. Ce projet, qui bénéficie d’un large soutien des principales puissances et de la majorité des membres permanents du conseil de sécurité, accorde aux populations des provinces marocaines du Sud une large autonomie sous souveraineté marocaine.
Le responsable américain a, en outre, indiqué que sa visite, s’inscrit dans le cadre d’un engagement ferme en faveur du Maroc.
À propos des relations bilatérales, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa, a affirmé que le Maroc et les Etats-Unis envisagent avec « optimisme » l’évolution que connaissent leurs relations bilatérales, en particulier dans les domaines économique et commercial. Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires politiques, M. Benaïssa a indiqué que les deux parties ont examiné, en premier lieu, les questions relatives à la coopération bilatérale, notamment la question de la zone de libre-échange.
Ces entretiens, qui se sont déroulés en présence du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et à la Coopération chargé des pourparlers avec l’administration américaine sur l’accord de libre-échange, M. Taïb Fassi Fihri, ont été l’occasion de passer en revue la situation au Maghreb et en Afrique du Nord.

• Omar Dahbi (avec dépêches)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *