Youssoufi l’avocat

Le Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi, a souligné, mardi à Rabat, la nécessité de doter l’Institut supérieur d’administration (ISA) des moyens financiers nécessaires afin de lui permettre de développer ses structures et accomplir au mieux sa mission.
Ouvrant les travaux du conseil d’administration de l’ISA, M. Youssoufi a appelé à l’organisation de journées ouvertes pour faire connaître cette institution et à entreprendre des contacts avec les responsables des établissements publics en vue de les informer du système d’enseignement qui y est dispensé et des perspectives qu’elle offre aux futurs lauréats.
Cela va permettre à l’institut d’accueillir des candidatures adaptées à son niveau, à la formation spécialisée qu’il dispense et aux missions qui seront confiées aux lauréats de cet établissement, a poursuivi M. Youssoufi.
La période comprise entre l’actuelle session du Conseil d’administration de l’Institut et la première session, tenue le 1-er octobre 2001, a été suffisante pour jeter les bases du cadre juridique et organisationnel nécessaire pour le démarrage de l’institut en vue d’accueillir la première promotion des candidats à la formation supérieure en matière d’administration publique. Le directeur de l’ISA, Khalid Naciri a, de son côté, indiqué dans son rapport, que l’institut estime urgent de trancher la question de la première promotion et du nombre de postes destinés à chaque catégorie d’étudiants pour pouvoir entamer les cours immédiatement.
Le programme fixé par l’administration de l’ISA et qui doit être réalisé cette année, a-t-il poursuivi, se résume en quatre points, à savoir le lancement du cycle de formation comparée, sanctionné par un diplômé et précédé d’un concours, le développement de la coopération au niveau national, la diversification et le soutien à la coopération internationale et enfin le parachèvement des structures administratives de l’institut. Le lancement du cycle de formation comparée, qui est sanctionné par un diplôme, pour la première promotion de l’ISA, couronne un long processus de structuration sur les plans conceptuel, juridique, organisationnel, administratif, humain et financier de l’institut.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *