Zidane et Ronaldo jouent à Fès contre la pauvreté

Zidane et Ronaldo jouent à Fès contre la pauvreté

Le PNUD organisera un match de football le 17 novembre à Fès ! Ce n’est pas courant, il est vrai. Mais l’initiative vaut le déplacement. Au-delà de la dimension-spectacle que représente un sport de masse comme le football, la symbolique humanitaire de l’événement force, sinon l’admiration, du moins le respect. Ce ne sera pas un match comme les autres, puisque le football n’est ici qu’un prétexte :  il s’agit en fait de collecter des fonds au profit des pauvres. Le Programme des Nations Unies pour le développement, qui est à l’origine de cette initiative, manie bien les symboles pour donner à l’événement sa véritable dimension. L’organisation onusienne a choisi Fès, cet historique creuset de la fraternité et de la tolérance, pour organiser le match qui opposera les amis de Zidane et les amis de Ronaldo. Réunis mercredi à Fès dans le cadre du suivi des préparatifs de ce match, le premier qui se jouera en dehors du continent européen, les membres du comité chargé de la préparation de cette rencontre ont assuré que la capitale spirituelle du Royaume dispose de tous les atouts sur le plan de la logistique, des infrastructures et de l’organisation pour assurer le succès à cet événement humanitaire et sportif. Les responsables de la préparation technique du complexe ont indiqué que la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Fès s’occupera de sécuriser une alimentation électrique préférentielle pour ce match. Une mise à niveau de l’éclairage des alentours du stade et des boulevards avoisinants sera opérée spécialement pour cette occasion. L’aspect sécuritaire, qui va de l’accueil des stars du ballon rond à l’aéroport Fès-Saiss au jour du match, est également assuré. La commission sécuritaire, composée notamment de la Sûreté nationale, des Forces auxiliaires et de la Gendarmerie royale, prévoit le renforcement des mesures sécuritaires lors de l’accueil personnalisé et l’escorte de ces invités de marque, ainsi que dans le complexe et ses alentours. Concernant le côté médical, les membres de la commission médicale ont souligné que les moyens dont disposent les hôpitaux de la ville de Fès sont largement suffisants pour intervenir en cas de blessure de joueurs ou d’accident aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du complexe. Pour la billetterie, un important dispositif sécuritaire privé sera mobilisé pour assurer le contrôle des billets d’entrée au stade. Les tickets, dont les prix varieront entre 100 et 1.000 DH le billet, seront hautement sécurisés et ne sauraient être  scannés ou falsifiés. L’objectif de cet événement, dont les recettes seront attribuées à des projets du PNUD contre la pauvreté, dont un au Maroc, consiste à mobiliser le public pour la lutte contre la pauvreté et la promotion des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) destinés à réduire la pauvreté dans le monde de moitié d’ici 2015. Les cinq précédentes éditions, organisées respectivement à Bâle (2003), Madrid (2004), Dusseldorf (2005), Marseille (2006) et Malaga (2007), ont permis de collecter d’importants fonds. S’agissant du volet médias, l’événement qui est attendu avec impatience drainera un important dispositif de supports internationaux. Le dernier match en date, organisé à Malaga, a été retransmis en direct par des chaînes de télévision de 40 pays et couvert par quelque 300 journalistes accrédités par quelque 73 supports médiatiques.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *