Aigle Azur mise sur Tanger 2012

Aigle Azur mise sur Tanger 2012

ALM : Pourquoi une liaison Tanger-Paris ?
Dominique Mersh : Le développement touristique de cette ville et la forte demande sur la France font partie des raisons qui nous ont poussés à programmer la ligne Tanger-Paris. Le lancement de ce vol hebdomadaire s’inscrit dans le cadre de la politique d’Open Sky instaurée par les hautes instances marocaines et vient prolonger les six dessertes aériennes d’Aigle Azur Maroc. Je vous rappelle que nous desservons Paris et les villes marocaines d’Agadir, Casablanca, Fès, Marrakech, Oujda et Rabat. A partir du 28 juin prochain, près de 7.000 places par semaine seront proposées par Aigle Azur entre le Maroc et la France.

Etes-vous une compagnie low-cost ou régulière ?
Aigle Azur est une compagnie régulière, partenaire de toutes les agences de voyages. Nous ne faisons pas de «charters». Nous avons néanmoins une politique tarifaire bien étudiée, souple et souvent en deçà de la concurrence. Nous sommes moins chers. C’est la même formule que nous allons appliquer à Tanger, une destination qui va se développer. Nous commencerons avec un vol par semaine courant cet été entre l’aéroport de Tanger et Paris-Orly. Par la suite, sur le Maroc, nous avons des projets pour desservir la province française.

A quel prix commercialiserez-vous Tanger-Paris ?
Ce sera à partir de 2 8200 dirhams TTC pour un aller-retour. Il faudrait sûrement insister sur le TTC, car Aigle Azur propose un prix final au consommateur. Suivant le type d’avion, nous aurons ainsi entre 144 et 214 sièges.

Quid de la présence d’Aigle Azur dans le Maghreb en général ?
Nous comptons une dizaine de lignes avec l’Algérie depuis 2002 ainsi que deux destinations sur la Tunisie. Notre progression a été remarquable au Maroc où nous avons ouvert 7 lignes en 15 mois. La dernière ouverture c’était Fès, en mars dernier. Au départ de Rabat, nous avons deux vols par semaine. Bref, notre offre sur le Maroc s’inscrit sur de bonnes perspectives grâce à l’Open Sky et à un marché de plus en plus dynamique.

Que pensez-vous de la candidature de Tanger pour l’Expo 2012 ?
C’est un challenge à relever. Une excellence chose pour cette belle ville qui a toutes les potentialités pour relever le défi. Je pense, d’après les informations de la presse, que c’est bien parti, la ville dispose de toutes les chances pour abriter cet événement mondial. Bien évidemment, notre compagnie, dont la tradition est de relever les défis, s’engage aux côtés des Tangérois et des autorités de la ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *