Anniversaire : Treize ans de règne couronnés par une nouvelle Constitution

Anniversaire : Treize ans de règne couronnés par une nouvelle Constitution

Ce lundi 30 juillet 2012 marque le 13ème anniversaire de l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI. Treize ans de règne durant lesquels le Royaume a entamé des chantiers structurants couronnés par l’adoption, il y a tout juste un an, d’une nouvelle Constitution.
Une nouvelle loi fondamentale qui répond aux aspirations du peuple marocain.
«Fidèle à son choix irréversible de construire un Etat de droit démocratique, le Royaume du Maroc poursuit résolument le processus de consolidation et de renforcement des institutions d’un Etat moderne, ayant pour fondements les principes de participation, de pluralisme et de bonne gouvernance». C’est ce que stipule la Constitution marocaine du 1er juillet 2011 dans son préambule. Et d’ajouter : «Il développe une société solidaire où tous jouissent de la sécurité, de la liberté, de l’égalité des chances, du respect de leur dignité et de la justice sociale, dans le cadre du principe de corrélation entre les droits et les devoirs de la citoyenneté».
La sécurité, la liberté, l’égalité des chances, le respect de la dignité et de la justice sociale… C’est ce que veut le texte de la Constitution du 1er juillet 2011 plébiscité par le peuple et c’est à quoi œuvre SM le Roi Mohammed VI. Depuis son accession au Trône alaouite, le Souverain a initié de multiples chantiers pour faire du Maroc un pays moderne en phase avec les défis imposés par l’avènement du 21ème siècle. Les défis sont légion. Qu’ils soient d’ordre économique, sociétal, politique, environnemental… le Souverain a su les gérer grâce à une vision claire et surtout clairvoyante. En plein Printemps arabe, le Royaume a choisi le changement dans la continuité avec l’adoption d’une nouvelle Constitution.
Au lendemain de l’entrée en vigueur de cette loi fondamentale, le Souverain énumère les chantiers à lancer.
«De même, l’élargissement du domaine des droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux, énoncé dans la nouvelle Constitution, implique le devoir de persister à relever le plus grand de tous les défis, à savoir la lutte contre le chômage, la pauvreté, la précarité et l’analphabétisme», a souligné SM le Roi Mohammed VI dans un discours adressé, à la nation le 30 juillet 2011 à l’occasion du 12ème anniversaire de son accession au Trône. Pour lutter contre ce fléau, le Souverain avait insisté sur le fait de lancer une nouvelle génération de réformes profondes pour faciliter pour chaque citoyen les conditions d’accès à ce qui fait l’essence des droits précités. Il s’agit en l’occurrence d’un enseignement utile, d’un emploi productif, d’une couverture médicale efficiente, d’un logement décent et d’un environnement sain, outre un développement humain, assuré notamment à travers la poursuite de la réalisation optimale des programmes de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Un an après ce discours royal, on voit d’ores et déjà les prémices de ces réformes à travers la généralisation de la couverture sociale (AMO et Ramed), la restructuration de la Caisse de compensation et du régime des retraites, la modernisation des infrastructures… C’est dire que les réformes profondes voulues par SM le Roi Mohammed VI commencent à se concrétiser.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *