Auto-Expo 2010 : un salon pour la relance

Auto-Expo 2010 : un salon pour la relance

C’est bien connu : les importateurs automobiles marocains attendent toujours le Salon Auto-Expo pour dévoiler et lancer leurs principales nouveautés. L’édition de cette année, la 7ème du nom, ne dérogera pas à la règle. Car, avec plus d’une vingtaine de nouveaux modèles présentés en avant-première nationale, l’Auto-Expo 2010 qui a ouvert ses portes au grand public, ce vendredi, promet d’être un bon cru pour les 240.000 visiteurs attendus cette année. Ce qui change cette année Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette édition sera bien différente de toutes les précédentes. Il ne faudra d’ailleurs que les quelques premiers mètres pour s’en convaincre. Avant même de débouler dans les dédales du salon, les visiteurs remarqueront que l’entrée principale a été plus personnalisée, mais aussi que quatre marques exposent leurs gammes en dehors du grand palais de la foire. Il s’agit des labels Renault, Dacia, Peugeot et Citroën, qui se retrouvent, tous, sous un grand chapiteau à l’extérieur. Un choix qui se justifie par un besoin d’espace eu égard au nombre de modèles et nouveautés à exhiber. C’est d’ailleurs ce qui explique que les 100 exposants participants à cette édition occupent une superficie totale nette de 40.000 m2. Deux records ! Mais encore ? Les visiteurs ont droit cette année à des stands de grande qualité, un confort de visite amélioré, des kiosques de restauration qui donnent envie, ainsi que des animations inédites, à l’image des bornes de jeux vidéo installées ici et là. De plus, les autos ne sont pas les seules vedettes de cette biennale, puisqu’il y a aussi un espace dédié aux motos et un autre pour les véhicules utilitaires légers. Ajoutons à cela la présence en force de tous ces métiers qui accompagnent l’automobile : accessoiristes, professionnels du financement et compagnies d’assurance… tout un monde qui répond une fois de plus à ce grand rendez-vous. Enfin et pour garantir une bonne couverture médiatique, une plate-forme presse strictement réservée aux journalistes promet de leur faciliter la tâche d’un point de vue logistique. Un marché toujours en baisse Au-delà de la forme, c’est le contexte du marché automobile national qui donne à l’Auto-Expo 2010 une touche assez particulière. Un contexte caractérisé d’une part par la tendance baissière des ventes de voitures neuves et d’autre part, par l’iniquité douanière entre les véhicules européens et ceux ne provenant pas du Vieux Continent. En effet, le salon intervient tout juste quelques mois après une série d’actions médiatiques menées par le Groupement des importateurs de véhicules pour l’équité tarifaire (Givet) dans le cadre de son lobbying. Rappelons que le Givet, qui regroupe principalement des importateurs de marques japonaises, coréennes et chinoises, milite pour obtenir, en 2012, un dégrèvement douanier de l’ordre de 10%, contre 17% prévu à cette échéance. Cela, alors les labels européens, eux, profiteront d’une levée totale (0%) des droits de douane. Un clivage qui n’a –volontairement– pas été soulevé durant la conférence de presse relative à la tenue de ce salon. En fait, –et ils ont bien raison– les importateurs automobile se «ressoudent» le temps d’un salon pour parler d’une seule voix et croire à la relance du marché. «Même si le marché marocain des véhicules neufs a clos l’exercice 2009 avec un repli de près de 10% par rapport à 2008, dû en partie aux effets de la crise économique mondiale, mais aussi à l’explosion des importations de véhicules d’occasion : 40% de parts de marché en 2009 contre une performance inférieure à 20% en 2008, le moral est au beau fixe dans les rangs des membres de l’Aivam», lit-on sur un communiqué de presse. L’Aivam, c’est l’Association des importateurs de véhicules au Maroc : une corporation qui est toujours le principal maître d’œuvre du salon Auto-Expo et qui reste au cœur du secteur automobile. Un secteur d’avenir au Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *