Aux portes de l’Afrique

Aux portes de l’Afrique

Tanger est le carrefour des routes du monde. Située à la pointe extrême nord de l’Afrique, à 14 km seulement du continent européen, la ville du détroit fait le lien entre la Méditerranée et l’océan Atlantique, entre l’Europe et l’Afrique. Un croisement de civilisations et de cultures qui fait de Tanger la porte du continent africain. À moins de deux heures  de la plupart des  capitales européennes, cette ville incarne bel et bien son thème pour accueillir l’Exposition internationale 2012 : «Routes du monde, rencontre des cultures. Pour un monde plus uni». Trois thèmes qui seront débattus par des hommes et des femmes venus des quatre coins du monde lors de cette manifestation d’envergure.
Comment, et par qui, ces routes sont-elles conçues et réalisées ? Quelle est leur histoire?
Quelles formes prendront-elles dans l’avenir? Quels sont leur impact sur la vie des populations ?  Comment peut-on les rendre plus utiles pour l’Homme et plus respectueuses pour son environnement ?  Comment peut-on renforcer leur rôle de lien entre les hommes de cultures et de civilisations différentes ?
Tanger 2012 posera ces questions, et invitera des milliers de personnes à chercher des réponses à ces interrogations, qui sont autant de défis que l’humanité doit relever, selon les organisateurs de cet événement.  
La réduction de plus en plus des distances qui séparent Tanger des autres capitales œuvre pour le rapprochement culturel et socio-économique avec cette ville cosmopolite.
C’est ainsi que la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) vient de lancer deux vols hebdomadaires et directs reliant Tanger à Barcelone. Chez Aigle Azur, Tanger est à quelques heures seulement de Paris. Un programme de vol qui sera élargi avec l’achèvement des travaux qu’entreprend actuellement l’aéroport.
Et récemment, avec l’inauguration de l’axe autoroutier reliant Tanger à Marrakech, un gain de temps de trois heures a été enregistré pour les véhicules légers et d’au moins le double pour les poids lourds.
De manière plus large, cet axe s’intègre dans la liaison Europe-Afrique et fait partie de l’autoroute trans-maghrébine. Un projet qui permettra également au Maroc de jouer un rôle prépondérant en tant que pôle d’échanges et de transit entre les différents pays du Maghreb, ainsi qu’entre le Sud de l’Europe et l’Afrique du Nord et de l’Ouest.
Une liaison qui s’inscrit dans le cadre du développement de l’axe routier Tanger-Dakar.
Ville côtière offrant une vue panoramique sur la Méditerranée et l’océan Atlantique, elle œuvre pour la création d’une ligne maritime Tanger-Nouadhibou-Dakar. En attendant, le port Tanger-Med devrait être opérationnel au mois de juillet prochain.  La ville a rendez-vous encore une fois avec l’histoire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *