Berrada : «Une réussite qui nous encourage»

Quel est le bilan de cette 1ère édition de Logima ?
Abdelali Berrada : Les deux acteurs principaux, qui déterminent le niveau d’appréciation de cette première édition, sont les exposants et les visiteurs. Je peux vous affirmer aujourd’hui que les exposants, à l’unanimité, nous ont exprimé leur satisfaction pour ne pas dire leurs félicitations pour l’organisation du Salon et la qualité des visiteurs. La quasi-majorité d’entre eux ont déjà manifesté leur intention de participer à la prochaine édition.  Quant aux visiteurs qui ont atteint presque le nombre de 2000 professionnels de tous les horizons, nous avons enregistré leur satisfaction par rapport, d’abord au concept qui manifestement répond à un besoin ; ensuite, à l’offre pertinente en termes de produits, de savoir-faire et de solutions présentées ; et enfin, à l’animation à travers les conférences thématiques qui ont permis de clarifier et d’approfondir un certain nombre de concepts et de sujets visant l’optimisation des coûts et des délais, ainsi que la maîtrise de la «supply chain».  Par ailleurs, nous avons eu le plaisir de recevoir de nombreuses sociétés opérant dans la chaîne logistique qui nous ont manifesté également leur intention de participer à la prochaine édition. C’est une rréussite qui nous encourage.

Alors, c’est quand la prochaine édition ?
Nous allons, sans tarder, entamer la préparation de l’édition 2006. Concernant la date précise, je voudrais respecter l’engagement pris vis-à-vis des exposants qui consiste à définir cette date avec eux lors de la réunion d’évaluation du Salon prévue le jeudi 15 décembre.

Comment  prévoyez-vous  l’organisation de la prochaine édition ?
D’abord, au niveau des exposants, nous sommes assurés de doubler au moins le nombre avec toujours le souci de la qualité et de la représentativité de tous les métiers de la chaîne logistique, nationaux et internationaux. Ensuite, la prochaine édition sera organisée sous un thème général qui sera le fil conducteur de toute la manifestation et des débats. Enfin, nous allons, bien entendu, mettre davantage l’accent sur la campagne de communication. En un mot, la prochaine édition sera aussi dynamique, professionnelle et conviviale.

Quel a été le temps fort du Salon ?
Le temps fort du Salon était incontestablement la visite le samedi 3 décembre de Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, qui a consacré près de quatre heures au cours desquelles il s’est entretenu avec tous les exposants et a animé une conférence où il a exposé le programme ambitieux entrepris par son ministère dans les domaines des réformes et des travaux d’infrastructures,….. 
Un tel geste exprime indéniablement l’intérêt particulier que porte les pouvoirs publics pour instaurer un environnement propice au développement d’une logistique performante et moderne au Maroc et partant, à l’amélioration de la compétitivité des opérateurs économiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *