CHAN Maroc 2018 : Fin de parcours pour le Cameroun et la Côte d’Ivoire

CHAN Maroc 2018 :  Fin de parcours pour le Cameroun  et la Côte d’Ivoire

La cinquième édition du Championnat d’Afrique des joueurs locaux se veut particulière. A l’inverse des éditions précédentes qui connaissaient un accès facile des favoris et une élimination logique des outsiders, l’actuelle version se veut complètement différente.

Les formations habituées aux grands événements ont mal mesuré la tâche qui les attend et se sont vues éjecter précocement de la course à l’instar de la Côté d’Ivoire et du Cameroun.

Qui l’eût cru. Les Eléphants ont essuyé leur deuxième revers en autant de matchs. Ceci est synonyme d’une disqualification directe. Elle sera difficile à digérer lorsque l’on sait que les Ivoiriens ont souvent cet impérieux devoir de matérialiser cet éternel statut de favori qui leur colle à la peau de par leur palmarès.

Mais leur défaite ne devrait se soulager d’aucune contestation. Leur prestation ne s’est pas élevée aux espérances des supporters. Face aux Chipolopolo ils ont été cueillis à froid dès la 8ème minute du jeu.

Après un bon déboulé, Kambole servait Augustine Mulenga qui ouvrait le score d’une reprise instantanée de l’extérieur de la surface qui passait sous Zadi Hortalin (1-0, 8e).

Bien que menés au score, les Ivoiriens manquaient cruellement de réactivité. Pire, la défense était si perméable au point que la Zambie était la plus proche de faire le break sur de nombreuses occasions.

Si on excepte une frappe molle de Fonsinho, la Côte d’Ivoire n’inquiétait pas outre mesure son adversaire du jour. Son manque de vivacité lui coûtera cher. Mulenga revient à la charge et s’offre un doublé qui mettait un terme aux espoirs ivoiriens. L’attaquant s’est défait de la défense adverse sans trop de peine avant de battre le gardien à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire.

Par ailleurs, un autre favori est passé à la trappe. Le séjour du Cameroun au Maroc est de courte durée. L’équipe qui avait perdu face au Congo sur penalty lors de sa première rencontre, a vécu samedi le même scénario face à l’Angola. Les Lions Indomptables de Rigobert Song ne verront pas les quarts de finale. Pour la première fois, les Lions sont éliminés au premier tour d’un CHAN.

Conscient des erreurs causées par ses joueurs lors de leur première sortie face au Congo (0-1), Rigobert Song avait apporté deux changements dans son Onze de départ pour le duel face à l’Angola. Ainsi donc, Clarence Bitang et Messi Bouli remplaçaient respectivement Bonny Elame et Kouoh Bile. Cependant, ces changements n’ont pas donné du grain à moudre.

Comme lors de son premier match, le Cameroun encaisse son premier but sur penalty parfaitement frappé par Job Estêvão Ricardo qui permet à l’Angola d’ouvrir la marque (30e). Un but qui va l’encontre des desseins de Song. Malgré les changements tactiques, ses poulains s’avoueront au final domptés. Le Cameroun qui avait besoin d’une victoire pour survivre dans cette compétition a plutôt essuyé une deuxième défaite et quitte prématurément la compétition.

Jeudi prochain, les Lions Indomptables affronteront leurs homologues du Burkina Faso pour l’honneur avant de plier définitivement bagage.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *