Chronologie : le Sénégal depuis l’alternance historique de 2000

– 19 mars 2000 : Abdoulaye Wade du Parti démocratique sénégalais (PDS, libéral) remporte le second tour de l’élection présidentielle face à Abdou Diouf, au pouvoir depuis 1981. Sa victoire, première alternance après quarante ans de pouvoir socialiste, est saluée comme un "modèle de transition démocratique" en Afrique.
– 1er avr : Moustapha Niasse de l’Alliance des forces de progrès (AFP) Premier ministre.
– 11 avr : Reprise de la violence en Casamance (sud) en proie depuis 1982 à une rébellion indépendantiste conduite par le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC).
– 3 mars 2001 : Limogeage de Niasse, remplacé par Mame Madior Boye, première femme nommée à ce poste: éclatement de la coalition ayant permis à Wade d’accéder au pouvoir.
– 29 avr: Législatives anticipées. Victoire écrasante de la coalition "Sopi" ("Changement") formée autour du parti de Wade.
– 26 sept 2002 : Le ferry Le Joola fait naufrage au large de la Gambie, sous l’effet de la tempête, de la surcharge et d’une accumulation de fautes à tous les niveaux : 1.863 morts et seulement 64 rescapés.
– 4 nov: Wade nomme un de ses lieutenants, Idrissa Seck, Premier ministre.
– 1er mars 2003 : Niasse accuse le régime de "trahison" vis-à-vis du peuple qui l’a porté au pouvoir.
– 19 mars : Wade se refuse à "condamner" l’utilisation de la force en Irak sans le feu vert de l’ONU, en considérant qu’il ne peut pas "empêcher un pays comme les Etats-Unis de faire ce qu’il a à faire".
– 21 avr 2004 : Macky Sall Premier ministre.
– 6 déc : Entretien à Washington Wade/Bush.
– 10 déc : Abolition de la peine de mort.
– 30 déc : Signature d’un accord destiné à ramener la paix en Casamance.
– 2-5 fév 2005 : Visite du président français Jacques Chirac.
– 2 avr : Plus de dix mille manifestants à Dakar pour dénoncer "l’impunité"" et l’accaparemment des médias publics par le pouvoir".
– 23 juil : Idrissa Seck, accusé de malversations financières, est inculpé "d’atteinte à la défense nationale et à la sûreté de l’Etat" et placé en détention. Ses avocats dénoncent un "procès politique".
– 25 oct : Reprise des relations diplomatiques avec la Chine, interrompues pendant neuf ans.
– 16 déc : Prorogation du mandat des députés jusqu’en 2007, à l’issue d’un vote boycotté par l’opposition.
– 7 fév 2006 : Seck libéré après près de sept mois de détention provisoire.
– 19 avr : Une quinzaine d’organisations de la société civile dénoncent le "harcèlement" des opposants et de la presse visés par des poursuites judiciaires.
– 12 jan 2007: Report des législatives, mais le scrutin présidentiel est maintenu au 25 février.
– 14 jan : Décès du chef emblématique du séparatisme en Casamance, l’abbé Augustin Diamacoune Senghor.
– 27 jan : Les forces de l’ordre dispersent une marche interdite de plusieurs centaines de personnes. Plusieurs responsables de l’opposition, dont trois candidats à la présidentielle, sont brièvement interpellés.
– 31 jan : Adoption d’un projet de loi restaurant le Sénat.
– 4 fév: Début de la campagne présidentielle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *