Citroên : DS3

Citroên : DS3

C’est même une «invitée de marque», oserions-nous dire, puisqu’il s’agit de la DS3, première représentante de la gamme DS, soit le nouveau label chic de Citroën. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette DS3 a mis toutes les chances de son côté pour pouvoir se frotter à ses deux rivales directes, que sont la Mini de BMW et l’Alfa Romeo MiTo. D’abord par son design, qui joue, comme dit la pub le pari de «l’anti-rétro». Outre un faciès expressif et subtilement criblé de diodes ou LED, la ligne de la DS3 se distingue surtout par un toit quasi-droit et surtout personnalisable à l’infini. C’est clair : cette petite est avant tout une citadine bourgeoise. En témoignent ses coquilles de rétroviseur chromées, ses jantes alu de 17 pouces ou encore, ses sièges garnis en Alcantara. Ce package correspond aux petits «plus» que propose la finition Sport, tandis que le ticket d’entrée (finition «Chic») offre bein plus que l’essentiel (ABS, ESP, 6 airbags, clim auto bizone, régulateur /limiteur de vitesse, allumage auto des feux, capteur de pluie, autoradio CD-MP3 avec kit Bluetooth et port USB, jantes alu 16’’, LED…). Disponible au lancement en motorisation essence, en l’occurrence le 1.4 VTi de 95 ch (soit le moteur qui équipe la Mini One), la DS3 sera positionnée de façon très compétitive face à ses deux rivales précitées.

Dacia : Duster
Au-delà du salon Auto-Expo, le Duster est à considérer comme l’une des plus grandes nouveautés de l’année sur notre marché. En effet, le dernier-né de la famille Dacia se présente comme «LE» modèle qui va révolutionner le segment des SUV (ou Sport Utility Vehicle) et y être aux avant-postes. Pour cela, il mise d’abord sur une ligne actuelle, musclée mais pas ostentatoire. L’habitacle respire un parfum de déjà-vu, puisqu’il reprend les principaux élèments du duo Logan-Sandero. Idem pour la plate-forme du véhicule, laquelle a été réaménagée pour supporter l’architecture et le comportement 4×4. À ce juste titre, on rappellera que le Duster qui est proposé dans le réseau de Renault Maroc aussi bien en 4×2 qu’en 4×4 est, dans cette dernière version, doté d’une transmission intégrale d’origine Nissan. Un système qui, combiné à une garde au sol suffisante (21 cm) et à des porte-à-faux courts, permet à ce tout-chemin de pouvoir s’aventurer en dehors des sentiers battus. Ses aptitudes en franchissement sont plutôt même intéressantes. Mais il ne faut pas se leurrer, ce modèle n’est pas un authentique franchisseur. En revanche, le Duster a bien le moyen de sa première prétention qui est de «démocratiser» le 4×4. En effet, et avec des tarifs qui oscillent entre 119.000 et 186.000 DH, le premier SUV de Dacia est tout simplement le véhicule le moins cher de sa catégorie. D’où son slogan : «scandaleusement accessible».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *