Commerce en ligne : Les Marocains préfèrent acheter à l étranger

Commerce en ligne : Les Marocains préfèrent acheter  à l étranger

Une croissance à deux chiffres pour le secteur du e-commerce et du e-paiement au Maroc. Au cours de l’année 2012, la plate-forme Maroc Telecommerce a enregistré 1,25 million de transactions, soit une croissance de plus de 75 % par rapport à l’année 2011. Pour sa part, le montant des opérations d’achat et de paiement sur Internet a atteint plus de 743 millions de dirhams en 2012 contre 513 millions de dirhams en 2011, soit une croissance d’environ 45 %.
En ce qui concerne le panier moyen, il a continué en 2012 sa baisse et s’est établi à environ 600 dirhams pour les paiements par carte bancaire, en chute de 18 % par rapport à 2011. Maroc Telecommerce explique cette baisse par le développement des transactions portant sur des produits et des services de plus en plus variés et à faible montant.
Chez le Centre monétique interbancaire (CMI), le paiement en ligne via cartes bancaires auprès des sites marchands affiliés au CMI a connu une progression de 48,3% en passant de 507,4 millions de dirhams durant l’année 2011 à 752,3 millions de dirhams durant l’année 2012. L’activité par cartes marocaines a évolué de 46,4 % tandis que l’activité par cartes étrangères a progressé de 91,1 % durant cette même période. Le nombre de transactions e-commerce est passé de 670 mille à 1,2 million d’opérations. L’activité reste fortement dominée par les cartes marocaines à hauteur de 94,6 % en volume, selon le CMI.
Le Centre monétique interbancaire souligne également que, durant l’année 2012, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 389 mille opérations à l’étranger, retraits et paiements, pour un montant global de 682,7 millions de dirhams, en progression de 43,4% en nombre et 28% en montant par rapport à l’année précédente.
«Tout d’abord, l’on sait que l’e-consommateur marocain préfère acheter à l’étranger qu’au Maroc. Les chiffres de l’Office des changes le confirment. Au cours de l’année 2012, il y a eu 7 milliards de dirhams d’achat à l’international grâce aux cartes de dotation de 10.000 dirhams pour les particuliers et de 20.000 dirhams pour les entreprises. Au Maroc par contre, le montant total des achats a été de 753 millions de dirhams. C’est-à-dire qu’on a acheté dix fois plus à l’international», précise dans un entretien à ALM El Amine Serhani Al Idrissi, président de la Fédération nationale du e-commerce au Maroc  (FNEM).
«Il faut désormais travailler sur la diversification et l’enrichissement des produits offerts par les sites marocains qui doivent eux aussi se professionnaliser pour entrer en conformité avec la loi en ce qui concerne la protection du consommateur et des données personnelles», ajoute-t-il.
Pour l’avenir du secteur, Maroc Telecommerce reste optimiste. Pour cet opérateur, les tendances du marché pour l’année 2013 sont encourageantes puisque plusieurs acteurs majeurs des secteurs privé et public travaillent d’arrache-pied pour lancer leurs sites marchands et proposer le paiement en ligne via la plate-forme de Maroc Telecommerce. «Cette dynamique au niveau de l’offre e-gov, des offres des facturiers et des sites marchands, pousse à l’optimisme. Le marché du commerce électronique recèle en 2013 des gisements potentiels de croissance avec l’arrivée des poids lourds du commerce traditionnel sur Internet», indique-t-on à Maroc Telecommerce.

4/Activité des cartes marocaines à l’étranger

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *