Des projets structurants dédiés à la région

La région de l’Oriental connaît une croissance économique inédite. D’importants projets structurants ont été réalisés ou sont en cours de réalisation. Sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI qui a effectué en 10 ans de règne 18 visites à la région, l’Oriental vit au rythme d’une grande course contre la montre pour pouvoir rattraper le temps perdu et  devenir un pôle d’attraction pour les investissements tant intérieurs qu’extérieurs.  Connue pour ses riches potentialités, la région focalise déjà l’intérêt de nombreux investisseurs nationaux et étrangers. Dans le domaine industriel, l’un des projets les plus impressionnants est la réalisation d’une technopole permettant la création de structures d’accueil des investissements industriels à l’instar du projet Tanger-Med. La dynamique économique régionale est également tirée par les infrastructures de base induites par des projets en cours de réalisation et la création de l’autoroute reliant Oujda à Fès. Ce tronçon autoroutier d’une longueur de 328 kilomètres dont les travaux prendront fin en 2011 permettra une grande fluidité du trafic et contribuera au désenclavement de plusieurs localités de la région de l’Oriental. De nombreux projets sont programmés au titre de l’année 2010 parmi lesquels figurent l’appui au parc industriel, la poursuite de l’aménagement et de la réhabilitation urbaine de la région, la restructuration des quartiers sous-équipés dans les principales villes, l’appui aux activités programmées dans le cadre de l’INDH, le développement des énergies renouvelables, la généralisation de l’électrification rurale ainsi que la bonne gestion de l’eau. Si la région de l’Oriental a connu un essor de son industrie, le tourisme a suivi une tendance similaire. Il est placé au cœur des priorités du développement de la région et constitue un levier de taille. La région de l’Oriental regorge d’un potentiel touristique indéniable. Elle dispose de pas moins de 32 sites touristiques, le plus emblématique étant «Méditerranea Saïdia ». La première station du plan Azur figure parmi les grands projets donnant un nouvel essor à l’activité économique dans toute la région. Cette station balnéaire qui s’étend sur plus de 700 hectares avec une capacité d’accueil de près de 30.000 lits grâce à la construction de 9 hôtels,12 villages de vacances, 8 résidences touristiques et 2.700 appartements, constitue une véritable aubaine pour la région. D’un coût de 12 milliards de dirhams, cette station a pour objectif la création de 50.000 postes d’emploi (8.000 emplois directs et 42.000 emplois indirects). Tous ces projets structurants sont de nature à renforcer la compétitivité de l’économie régionale et nationale et assurer de meilleures conditions de vie aux habitants de la région. Par ailleurs, l’agriculture occupe une place prépondérante dans le tissu socio-économique de la région. Elle conditionne dans une large mesure les performances de l’économie régionale. La région de l’Oriental dispose d’importantes potentialités dans ce secteur. L’agriculture reste dominée par la culture des céréales. D’autres cultures sont également pratiquées comme les agrumes, les légumineuses et l’arboriculture. A noter que dans le cadre du projet du plan agricole de la région au cours de la période 2009-2020, le montant global des investissements s’est élevé à plus de 9,1 milliards DH. L’objectif étant de mettre en relief les potentialités naturelles productives en plus des données foncières et des ressources en eau de cinq unités territoriales de la région de l’Oriental (grande irrigation, plaines, montagnes et piémonts, oasis, hauts plateaux).

Les grands chantiers de la région
La Technopole d’Oujda : Oujda Med Est
• Objectif : Un positionnement de la Région de l’Oriental dans les industries non-polluantes, notamment celles liées aux énergies renouvelables
• Superficie : 107 Ha
• Investissements :
1,2 milliard de dirhams
• Emplois directs : 25.000
• Lancement du projet en avril 2009 et démarrage de la 1ère phase en octobre 2010.

Parc industriel de Selouane: Selouane Med Est
• Superficie : 72 Ha extensible jusqu’à 140 Ha
• Investissements :
4,8 milliards de dirhams
• Emplois directs : 12.000
• Début des travaux en juillet 2008 et fin des travaux en octobre 2009

Le Pôle agro-industriel
de Berkane :
Berkane Med Est
• Superficie : 100 Ha
• Investissements :
1,25 milliard de dirhams
• Emplois directs : 5.000
• Début des travaux en juin 2009 et fin des travaux en septembre 2010


 Essor des investissements dans la région
Depuis le lancement de grands projets structurants à travers l’Initiative royale de développement, la région de l’Oriental connaît un taux d’investissement important (32%).
Cet effort d’investissement public a généré plusieurs partenariats entre les secteurs public et privé et constitue un levier pour attirer les PME dans divers secteurs : tourisme, services, offshoring… De nouvelles filières émergent ou se renforcent tels que l’agro-industrie, l’élevage et les produits dérivés, l’artisanat, la logistique et le transport, l’énergie, les mines, la pêche…
La région propose des structures de facilitation de l’investissement à travers le Centre régional d’investissement d’Oujda (CRI-Oujda) qui dispose, notamment, d’une antenne à Nador, et le Fonds d’investissement régional de l’Oriental. Créé dans le cadre de l’initiative royale, ce Fonds est destiné à soutenir les porteurs de projets d’investissement innovants, dans tous les secteurs, exceptés l’immobilier et le commerce. L’Agence de l’Oriental a, en outre, des projets en cours de réalisation qui viendront renforcer les capacités institutionnelles de la région en matière d’appui aux investisseurs (système d’information en ligne, document de marketing territorial pour communiquer sur l’offre territoriale…). Ces projets seront mis en ligne dans le site dès leur finalisation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *