Energies renouvelables: L’Iresen consacre 40 millions Dh à la recherche

Energies renouvelables: L’Iresen  consacre 40  millions Dh  à la recherche

Quarante millions de dirhams. C’est le budget qu’a consacré l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen), au titre de l’année 2014, à la recherche appliquée portée par les universités et les entreprises marocaines dans le secteur des énergies renouvelables.

Avec cette nouvelle enveloppe, cet établissement dépasse le seuil de 100 millions de dirhams débloqués pour favoriser la recherche dans ce domaine. Fin février, l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles a, en effet, lancé deux appels à projets pour l’année 2014 traitant des thématiques du photovoltaïque, de l’éolien, du solaire thermique ainsi que du thermique combiné à la biomasse.

L’Iresen est un institut de recherche créé en 2011 pour soutenir la stratégie énergétique nationale à travers la création d’infrastructures de R&D et de laboratoires pour réaliser des plates-formes scientifiques d’excellence complémentaires dans différentes régions du Maroc et le financement de projets universitaires innovants impliquant universités et entreprises.
«A travers ces deux nouveaux appels à projets InnoPV/InnoWind-2014 et InnoTherm/InnoBiomass-2014, l’Iresen alloue une enveloppe budgétaire de 40 millions de dirhams pour le financement de projets de recherche et développement appliqués dans les secteurs précités en incitant les chercheurs et les industriels à s’inscrire dans l’approche de l’Institut consistant à contribuer au développement d’universités entrepreneuriales et d’entreprises innovantes», précise-t-on à l’Iresen.

InnoPV/InnoWind-2014 et InnoTherm/InnoBiomass-2014 permettront à l’ensemble des compétences marocaines scientifiques et industrielles en partenariat avec leurs homologues étrangers de renforcer leurs liens de collaboration autour de projets de R&D appliqués, selon la même source. Et ce pour mettre en place de nouveaux produits, de créer de nouvelles filières technologiques et de former une expertise locale et adaptée aux besoins du Maroc en la matière pour en faire un développeur technologique et un hub régional dans le domaine des énergies renouvelables.

Sur les cinq appels à projets lancés depuis 2012, l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles fait savoir qu’il contribue à la formation du capital humain à travers le soutien financier des travaux de recherche de plus de 200 doctorants, étudiants en master et ingénieurs sous l’encadrement de plus de 40 chercheurs marocains dans le domaine des énergies renouvelables.

Selon la même source, l’Iresen a aussi équipé plusieurs laboratoires de recherche des universités marocaines et accompagne les chercheurs dans la réalisation de leurs projets. Grâce à la gestion directe des fonds, l’Iresen contribue efficacement dans la mise en œuvre des projets R&D bénéficiant du financement octroyé dans le cadre de ses appels à projets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *