Études supérieures : 1.000 
bourses universitaires

Études supérieures : 1.000 
bourses universitaires

Une convention pour l’octroi de mille bourses, par an, au profit des étudiants marocains universitaires issus de familles démunies de la communauté marocaine résidant à l’étranger, a été signée au mois de mars dernier à Rabat par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique et le ministère délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger. Une opération qui montre et démontre l’intérêt que porte le ministère envers les MRE. Aux termes de cette convention, le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, fera bénéficier ces étudiants des programmes ayant trait au plan national de réforme de l’enseignement portant essentiellement sur le programme «1 million de cartables» et le programme «Tissir» visant à encourager la scolarisation des enfants issus de familles démunies de cette communauté. En fait, le ministère œuvrera également, en vertu de cette convention, à porter à l’avenir le nombre des bénéficiaires de ces bourses à 3.000 étudiants (Licence, Master et Doctorat). De son côté, le ministère délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger s’engage à fournir l’appui financier nécessaire pour l’inscription des élèves marocains issus de familles démunies résidant dans les pays du Maghreb arabe. Il s’engage également à offrir une contribution financière annuelle pour la mise en œuvre d’un vaste programme culturel, en partenariat avec la Maison du Maroc à Paris. Cette convention signée par le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, Ahmed Akhchichine et le ministre délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, Mohamed Ameur, prévoit également l’instauration d’une approche commune pour traiter les doléances et problèmes des étudiants et professeurs de la communauté marocaine résidant à l’étranger. Cette approche commune a pour but d’accompagner les étudiants marocains nouvellement inscrits dans des universités étrangères, notamment pour ce qui est de l’orientation et de l’homologation de diplômes en vue de faciliter leur travail dans les universités marocaines. S’exprimant à cette occasion, M. Akhchichine a mis l’accent sur l’importance de cette convention qui revêt des dimensions éducatives et culturelles, précisant qu’elle démarrera par l’octroi de mille bourses et sera étendue à l’avenir pour satisfaire toutes les demandes à ce sujet. Et d’ajouter que des initiatives telles l’octroi de bourses d’études et l’organisation des universités d’été dans différentes universités marocaines au profit des étudiants de cette communauté permettront de renforcer l’attachement des générations futures à leur mère patrie. Pour sa part, M. Ameur a affirmé que la signature de cette convention s’inscrit dans le cadre de l’intérêt porté au volet culturel de la communauté marocaine résidant à l’étranger qui constitue une question vitale et stratégique, appelant les fils de cette communauté à préserver leur identité et à rester attachés à leur pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *