Formation professionnelle : Une nouvelle stratégie est en cours d élaboration

Formation professionnelle : Une nouvelle stratégie  est en cours d élaboration

Un tournant dans la formation professionnelle au Maroc, le secteur sera en effet doté très prochainement d’une nouvelle stratégie. C’est ce qu’a indiqué Abdelouahed Souhail, ministre de l’emploi et de la formation professionnelle. «En application du programme du gouvernement, qui a accordé un intérêt particulier à la formation professionnelle, une stratégie intégrée de développement de la formation professionnelle est en cours d’élaboration avec la participation de tous les partenaires, tant au niveau national qu’au niveau international (départements ministériels, chambres et associations professionnelles, opérateurs publics et privés de formation, ONG, etc). Cette stratégie sera présentée dans les prochains jours», a annoncé M. Souhail, lundi 29 avril à Rabat, lors d’une conférence de presse à l’occasion de la Fête du travail.  Au titre de l’année 2013, le ministère a annoncé la création de 29 nouveaux établissements dans le secteur public dont 20 relevant de l’OFPPT. Aujourd’hui, le secteur compte 2.092 établissements dont 327 relevant de l’OFPPT et 1.566 du secteur privé de la formation professionnelle. Le ministère a aussi annoncé la création de 15 nouveaux internats avec une capacité dépassant 3.000 lits dont 9 au sein des établissements  relevant de l’OFPPT et 6 dans des centres de formation par apprentissage du milieu rural. En vue d’accompagner les diverses stratégies sectorielles du pays et répondre à leurs besoins en compétences, des programmes de développement de la formation ont été mis en place, en concertation et en coordination avec les professionnels. Ces programmes portent notamment sur le renforcement du dispositif de formation par la création d’un nombre d’instituts spécialisés dont la gestion est confiée aux professionnels. A noter aussi la mise en place d’une mesure d’aide directe aux entreprises pour la formation dans les métiers mondiaux du Maroc, à savoir l’automobile, l’aéronautique, l’électronique, l’offshoring ainsi que le secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.  «En ce qui concerne le développement de la formation continue au profit des salariés des entreprises, la contribution financière globale allouée aux neuf groupements interprofessionnels d’aide au conseil GIAC, créés jusqu’à présent et qui couvrent la majorité des secteurs économiques, a atteint 187 millions de dirhams. Dans ce cadre, 2.400 entreprises ont bénéficié du financement pour la réalisation de 4.709 études d’analyse stratégique et de définition des besoins en formation»,  a ajouté le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, lors de cette conférence de presse.
Par ailleurs, le ministère œuvre aussi pour le renforcement de la formation au sein de l’entreprise. Et ce à travers le développement de la formation par apprentissage, qui se déroule principalement dans l’entreprise avec plus de 157.000 lauréats formés jusqu’à 2012 et 47.500 jeunes à former en 2013 selon la formation par apprentissage. Ainsi, il y a eu la création de 65 centres de formation par apprentissage intra-entreprises (CFA-IE), notamment dans les secteurs du textile-habillement, cuir, hôtellerie, tourisme, bijouterie, joailleries… De nouveaux CFA-IE seront créés dans les secteurs de l’industrie automobile avec 3 centres (Yazaki, Delphi Packard, Delphi Automotive) pour la formation de 14.840 jeunes à l’horizon 2014. Dans le bâtiment et travaux publics, relevons l’initiative de la Fondation Addoha avec la création de 5 centres pour la formation et l’insertion de 8.000 jeunes à l’horizon 2016. En ce qui concerne l’industrie agroalimentaire, la société Koutoubia Holding compte créer 3 centres pour la formation et l’insertion de 3.000 jeunes à l’horizon 2016.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *