Groupe C : La Libye piège le Rwanda

Groupe C : La Libye piège le Rwanda

Ce match qui est resté verrouillé et se dirigeait vers le score de parité, ne s’est débridé qu’aux toutes dernières secondes de la rencontre.

Au bout du suspense, la Libye a arraché le deuxième billet du groupe C qualificatif aux quarts de finale, après sa victoire par 1 but à 0, aux derniers souffles de la rencontre qui l’a opposée au Rwanda, dans le cadre de la troisième et ultime journée du Championnat d’Afrique des Nations de football des joueurs locaux (CHAN Maroc-2018), disputée au Grand stade de Tanger. La réalisation «qualificative» des Libyens a été l’œuvre d’Elmutasem Ywsef Abushnaf à la troisième minute du temps additionnel de la rencontre.

Lors des première et deuxième journées, les Chevaliers de la Méditerranée se sont imposés face à la Guinée équatoriale (3-0), avant de s’incliner (0-1) face au Nigeria.

Parallèlement, cette même équipe nigériane s’est imposée face à la Guinée équatoriale par 3 buts à 1, au Grand stade d’Agadir.

Secundino Salvador Nsi (40è) a ouvert le score pour la Guinée équatoriale à cinq minutes de la fin du temps réglementaire de la première période, avant qu’Anthony Okpotu (58è), n’égalise pour les Nigérians. Ekundayo Ojo (69è) et Rabiu Ali (83è, pén) ont doublé et triplé la mise pour les «Super Eagles».

Au terme de cette journée, le Nigeria se qualifie en tête du groupe C avec 7 points, une unité devant la Libye (2ème). La Guinée équatoriale et le Rwanda quittent la compétition au stade du premier tour. Ce match qui est resté verrouillé et se dirigeait vers le score de parité, ne s’est débridé qu’aux toutes dernières secondes de la rencontre. Les deux entraîneurs ont d’ailleurs souligné l’âpreté de la rencontre lors de la conférence de presse qui a suivi le match. 

La qualification de la Libye en quart de finale était une «mission difficile», a indiqué le sélectionneur adjoint des Chevaliers de la Méditerranée, Darko Novic.

«Nous savions avant le match que la mission serait difficile, nous nous sommes préparés à tous les scenarii possibles, de la première à la dernière minute de la rencontre, nous avons marqué le but aux derniers souffles et nous sommes si heureux», a-t-il souligné. Evoquant le soutien du public, le Serbe a loué l’encouragement du public. «Le public marocain a toujours été de notre côté et nous a toujours soutenus pour aller de l’avant et marquer ce but», a dit Novic, notant que «la chance n’a pas été du côté des joueurs, en particulier les attaquants et les changements effectués étaient pertinents, ce qui nous a permis d’inscrire au moins ce but». Pour sa part, le sélectionneur rwandais, Antoine John Paul Hey, s’est dit déçu après la défaite et l’élimination de son équipe du Championnat, estimant que «la défaite est toujours amère, mais le fait qu’elle survient à cause d’un but marqué dans les derniers souffles est encore plus douloureuse». «Nous devons rester réalistes, nous avons raté l’occasion de se qualifier dans ce groupe, qui comprenait deux grandes équipes, le Nigeria et la Libye», ajoutant qu’«en général, nous sommes satisfaits de notre performance, nous avons été de bons ambassadeurs du football rwandais».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *