HEEC : encourager la création d’entreprises

L’Ecole des Hautes études économiques et commerciales (HEEC) continue son élargissement. Après avoir commencé par l’enseignement primaire, le secondaire et le supérieur, cette institution basée à Marrakech pense développer ses filières. Selon le directeur général, Moulay Ahmed Amrani, une filière d’ingénierie sera disponible à partir de l’année prochaine. «Au fil des années et depuis la création de notre école, nous avons œuvré pour que notre formation soit adaptée aux exigences académiques et répondre aux besoins du marché du travail en perpétuel changement», souligne M. Amrani.
Créée en 1997, l’Ecole HEEC est une institution privée d’enseignement supérieur, résolue à faire valoir une formation à haut niveau et vise à former des créateurs d’entreprises. La formation en deux cycles : normal et supérieur. Pour accéder au cycle normal dont la durée des études s’étale sur trois ans, il faut être titulaire d’un baccalauréat toutes séries, effectuer un test psychotechnique et un autre test oral. Pour ceux qui souhaitent entrer directement en deuxième année, il est nécessaire d’avoir une attestation de réussite en première année sciences économiques ou de gestion, attendre la validation du dossier de candidature par la commission pédagogique et réussir le test d’admission. Pour accéder au cycle supérieur de l’école, il faut être titulaire d’un Bac +3 en sciences de gestion, le dossier de candidature doit également être validé par la commission pédagogique.
Enfin, l’étudiant doit satisfaire au test d’admission. Le dossier doit comporter un descriptif des matières suivies par le candidat et les relevés des notes en plus d’une demande argumentée précisant son choix de la spécialité, s’il s’agit d’une admission au cycle supérieur. L’école précise que le test vise à vérifier l’acquisition des connaissances jugées fondamentales pour le suivi du niveau ou de la spécialité. Au bout des deux premières étapes  de la formation, l’étudiant aura développé des capacités d’analyse lui permettant de définir son choix et à se spécialiser dans une des filièrès proposées par l’école, à savoir : «Finance d’entreprise», «Droit des activités économiques internationales», «Gestion des ressources humaines et relations sociales», «Marketing et stratégie commerciale», «Contrôle de gestion et nouveaux systèmes technologiques » . Selon des chiffres publiées par l’institution, le taux d’embauche six mois après l’obtention du diplôme est de 75% et le taux moyen d’intégration dans le marché du travail est de plus de 95%. Autre donnée publiée par l’école : «7% des lauréats ont créé leur propre entreprise». Pour ce qui est de l’année en cours, un total de 350 étudiants suivent des cours au sein de cette école.
L’Ecole HEEC dispose d’un campus universitaire de 11000m2, quinze salles d’étude, un amphithéâtre, deux salles d’accès à l’Internet, un centre de calcul, un centre de documentation et d’information. Aussi l’école dispose également d’un espace de détente, de sport, une cafétéria et des espaces verts.
En plus du cursus universitaire, le comité pédagogique organise également des évènements en parallèle. C’est le cas de l’université permanente, du printemps de l’entreprise et de la semaine qualité. Parmi les personnalités de la société civile qui interviennent lors de ces événements figurent entres autres, Najib Akesbi, Mdaghri Alaoui, Abderrazak Mahmoudi. D’après le directeur de l’Ecole HEEC, celle-ci sera peut-être délocalisée dans d’autres villes. Mais pour l’instant, cette institution vise à développer de nouvelles filières, question de drainer plus d’étudiants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *