Infrastructures sportives : Une nouvelle dynamique pour le sport

Infrastructures sportives : Une nouvelle dynamique pour le sport

Depuis son accession au Trône alaouite, SM le Roi Mohammed VI a montré une attention particulière à la promotion du sport dans ses diverses disciplines. En lançant de nombreux projets et infrastructures sportives, le Souverain œuvre pour faire du sport un secteur stratégique contribuant à la dynamique globale de développement du Royaume.
D’ailleurs, la nouvelle Constitution consacre le sport en tant que droit du citoyen et levier du développement humain en harmonie avec les changements profonds qu’entame le pays. Et pas que cela.
Dans l’article n°26, la loi fondamentale stipule que les pouvoirs publics apportent, par des moyens appropriés, leur appui au développement de la création culturelle et artistique, et de la recherche scientifique et technique, et à la promotion du sport. Ils favorisent le développement et l’organisation de ces secteurs de manière indépendante et sur des bases démocratiques et professionnelles précises. C’est dire tout l’intérêt que le Royaume veut accorder au développement de ce domaine. A ce titre, il faut rappeler que la lettre royale adressée aux participants à la deuxième édition des Assises nationales du sport, tenues le 24 octobre 2008 à Skhirat, a constitué l’acte fondateur de la nouvelle stratégie nationale du sport à l’horizon 2020. Par sa franchise et son audace, cette lettre a marqué un tournant dans la gestion de ce secteur en mettant le doigt sur là où le bas blesse et en proposant des solutions pour les maux qui rongent le corps sportif marocain. «Nous avons pleinement confiance dans le grand potentiel du sport marocain. Aussi, ne ménagerons-nous aucun effort pour soutenir toutes les bonnes initiatives vouées à l’objectif suprême que nous nous sommes fixé, à savoir faire du sport marocain un modèle exemplaire et un facteur de cohésion sociale et de renforcement de notre rayonnement régional et international», relève-t-on dans cette lettre.
Le Souverain avait toujours une approche efficiente dans la réalisation des infrastructures sportives et la promotion d’un environnement propice à la pratique de diverses disciplines.
D’ailleurs, rien qu’au mois de mars dernier, SM le Roi Mohammed VI a procédé à Khouribga à l’inauguration d’une salle couverte omnisports baptisée «Moulay Youssef», d’un coût global de 45,3 millions de dirhams. Il s’est enqui aussi du projet de construction et d’équipement d’un centre de formation en matière de football, d’un investissement de 19 millions de dirhams. Il a également suivi des explications sur les projets de construction de quatre salles couvertes omnisports dans la province pour un investissement de 42,3 millions de dirhams et s’est informé sur le projet de réalisation de deux piscines semi-olympiques dans les villes de Hettane et Boujniba, d’un coût global de 22 millions de dirhams.
Toujours à Khouribga, le Souverain a inauguré, à Bejaâd, une piste d’athlétisme, réalisée pour un investissement total de 17 millions de dirhams. Cette piste fait partie intégrante du programme de développement des infrastructures nationales d’athlétisme, doté d’une enveloppe budgétaire de 578 millions de dirhams.
Ce programme porte sur la réalisation par la Fédération royale marocaine d’athlétisme de l’Académie internationale Mohammed VI d’athlétisme d’Ifrane, de cinq centres régionaux de formation des athlètes, d’un centre médico-sportif à Rabat et de 21 pistes à revêtement synthétique dans différentes villes du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *