Investissement : Huit start-up soutenues par Maroc Numeric Fund

Investissement : Huit start-up soutenues par Maroc Numeric Fund

En trois ans d’existence, le Maroc Numeric Fund (MNF) a investi dans huit start-up. La derrière en date est Epicerie.ma, premier supermarché en ligne au Maroc. Au début du mois courant, ce portail a annoncé avoir levé des fonds d’une valeur de 3,8 millions de dirhams auprès de MNF. «Les fonds levés seront totalement investis au Maroc et permettront à l’entreprise de se doter de moyens commerciaux et marketing et d’une infrastructure optimale pour devenir l’acteur de référence du secteur», explique-t-on dans un communiqué conjoint.
Avec Epicerie.ma, le Maroc Numeric Fund, créé en septembre 2010, compte aujourd’hui huit start-up dans son portefeuille.  Dans le cadre du Plan Maroc Numeric 2013, la stratégie développée par le ministère de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, l’Etat, à travers MITC, société gestionnaire du Technopark, la BMCE Bank, Attijariwafa bank, la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et la Banque centrale populaire ont lancé le premier fonds d’investissement dédié aux start-up Technologiques marocaines muni d’une enveloppe de 100 millions de dirhams.
Avant d’apporter son appui financier à Epicerie.ma, le MNF avait d’ores et déjà investi dans sept autres entreprises. Dans les média et l’Internet, le fonds a soutenu le portail de petites annonces en ligne Soukaffaires.ma, le portail arabophone dédié à l’actualité de la femme maghrébine Majalatouki.com, le premier site d’achats groupés au Maroc Mydeal ainsi qu’une librairie en ligne qui commercialise l’intégralité des titres francophones Livremoi.ma. Dans le domaine des services, le Maroc Numeric Fund a jugé opportun d’investir dans Greendizer. Il s’agit d’une plate-forme ouverte dédiée aux factures et à toutes les étapes qui jalonnent leurs cycles de vie. Greendizer permet ainsi aux entreprises d’envoyer leurs factures à leurs clients, d’en recevoir le paiement, de les archiver sans limite d’espace ni de temps et enfin de les mettre à la disposition de leurs clients dans un espace dédié et sécurisé.
En enfin, dans les technologies appliquées, le Maroc Numeric Fund a levé des fonds pour Netpeas et Meolink. Netpeas opère dans le domaine de la sécurité informatique en mode Saas. Elle propose des prestations permettant une vision globale et en temps réel de l’état de vulnérabilité d’un système d’information. Pour sa part, Meolink est spécialisée dans l’édition de logiciels «Machine To Machine» en mode Saas permettant d’optimiser la gestion, la maintenance de patrimoines immobiliers en particulier les consommations en énergie et en fluide. Le Maroc Numeric Fund reste donc fidèle à sa philosophie. Il faut le rappeler, ce fonds d’investissement a été créé pour investir sur des entrepreneurs talentueux ayant une vision et une ambition nationales ou internationales à même de transformer des idées ambitieuses en entreprises technologiques rentables leaders de leur secteur et génératrice d’emploi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *